Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.


Le surhomme

 

Encore un mot qui est sujet à des interprétations différentes hors de son contexte dans le Yoga de Sri Aurobindo

 

Par surhomme, il n'est pas question de moi mental personnel séparé se surpassant tout seul par soi-même par ses propres efforts, jusque devenir un nouveau Dieu dans l'olympe des Dieux Cosmiques adorés par l'humanité, un tel surhomme étant de fait un Titan et non pas du tout un Dieu ...

 

Le Titan en chef, pour le dire ainsi, dominant encore notre humanité est qui inspire moi personnel séparés ayant tendance à de l'hypertrophie à s'élever au rang de Titan à son tour; une illusion de plus car ce Titan véritable Seigneur du Mensonge n'est pas du tout disposé à ce que d'autres Titans existent dans son entourage éthérique ...

 

Tel que Douce Mère l'indique à moi humain confondant les Dieux et les Titans, la différence entre les deux consiste en ce que le Titan veut se saisir de la Shakti Universelle afin de l'utiliser pour la satisfaction de ses ambitions personnelles de grandeur dominante alors que le Dieu laisse faire la Shakti Universelle conscient de ce que celle-ci est une expression manifeste de la Shakti Divine qui est qui sait le mieux ce qui est bon et bien pour chacun/e en fonction non pas de chacun/e personnellement sinon en fonction de l'harmonie génerale ...

 

Au plus moi humain personnel séparé s'hypertrophie et au plus c'est il se vit comme le centre du monde et qui rapporte tout à soi personnellement, recherchant sa réalisation personnelle avant tout chose sans se soucier le moindrement de si cela participe ou non de l'harmonie générale ...

 

Le surhomme dont il est question dans ce cas de figure désigne la prochaine espèce physique qui fait suite, évolutivement parlant, à l'espèce physique animale-humaine actuelle, la conscience du dit surhomme étant celle physique qui s'est manifestée en 1969 dans l'atmosphère physique du corps de Douce Mère à Pondicherry; et qui a rayonné sur le monde physique en conséquence ...au niveau de la conscience cellulaire de la matière de notre monde ...

 

On peut comprendre que moi mental personnel séparé tende à s'approprier tout ce qu'il découvre, simplement ce n'est pas moi personnel humain séparé qui est le protagoniste de l'être-corps du surhomme à venir ...

 

C'est là où il est utile de ne pas se précipiter à interpréter cette indication de surhomme à travers moi mental personnel séparé, au risque de ne pas comprendre de quoi il retourne voire au risque de se construire un film mental personnel dans la tête dont moi mental personnel séparé serait le héros adulé par des adorateurs fruits de l'imagination de moi mental personnel séparé ...

 

 

Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son Yoga supramental, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation par les protagonistes donnant à ces mots un sens mental personnel de leur cru.
Et bien sur ce n'est pas l'ajoût de l'adjectif, supramentaux, et du mot supramental dans une traduction manipulée en français d'un channeling en anglais considéré comme le livre de chevet de personnes se réclamant de l'ésotérisme qui va changer quoi que ce soit concernant l'origine de ces mots, supramental et surmental.
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car créés à cet effet.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Il n'est pas interdit de se faire plair personnellement comme on dit, et si un être humain éprouve le besoin mental personnel de se faire paliasir personnellement en utilisant ces mots pour leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement c'est ouvrir la porte à de la désinformation concernant des êtres humains s'intéressant au Yoga de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'ayant pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste, il n'existe pas de livres commerciaux contenant des enseignements reflets de la pensée mentale personnelle de son auteur.
Ainsi de même le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement dans celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.