Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.


Le Supramental et le Yoga Supramental

On peut comprendre que pour le mental intellectuel en recherche d'un développement savant avancé, le but de la vie soit la réalisation d'un mental savant personnel dit supérieur, mais par contre ce n'est pas là ni ce qu'indique le mot supramental ni non plus le plus haut degré de développement du mental dans la nature humaine corporelle vivante ni dans le dit au-delà ...


De nouveau de même on peut aussi comprendre le besoin du mental aimant le mystérieux de s'entourer de mystère, comme par exemple en utilisant des tournures de phrases à consonnance mystérieuse donnant corps à cette impression de mystère, mais ce n'est pas là non plus le sens indicatif du mot supramental créé dans le contexte du Yoga de Sri Aurobindo et surtout ni non plus ce n'est pas là le plus haut à quoi peut atteindre le développement de la qualité mentale dans l'être-corps humain vivant ...


L'àge des mystère est terminé, s'exclame Douce Mère ...


Dans les indications laissées par Sri Aurobindo, il n'est pas question d'accepter ces indications sans vérifier leur bien fondé, le Yoga de Sri Aurobindo, au-delà de toute prétention à de l'exclusivisme, rendant possible cette vérification ...par le vécu


Depuis la première fois lorsque Sri Aurobindo a créé le mot Supramental c'était dans le contexte de son Yoga de Transformation, ou mutation supramentale, corporelle ... de la matière physique ... terrestre


Il est bien sur possible de récupérer ce mot à des fins personnelles pour parler d'autre chose, comme par exemple parler de la notion intellectuelle d'un mental savant personnel dit supérieur, mais alors cela n'aura absolument rien à voir avec le sens contexuel de ce mot, supramental, propre au Yoga de Sri Aurobindo, un Yoga que l'on ne peut connaitre que par la voie de sa pratique au-delà de toute lecture savante sur le sujet ...


Si ce que nous cherchons dans notre vie c'est l'affirmation de notre moi mental personnel séparé, je-moi, alors il est bon de savoir que Le Yoga de Sri Aurobindo n'est pas destiné à servir de thérapie psycho-analytique auto-centrée sur soi-même personnel.


Je-moi mental séparé est tout à fait, pour le dire ainsi, libre de mettre en avant ses besoins existentiels personnels dans la vie comme on dit, ainsi que libre de désirer développer un mental savant personnel dit supérieur, mais si nous utilisons des mots comme le supramental et le surmental qui ont été créés dans le contexte du Yoga de Sri Aurobindo alors il est utile, et surtout respecteux envers les pratiquants et pratiquantes de ce Yoga, de ne pas déformer leur sens indicatif au nom d'un besoin mental personnel de donner un sens mental personnel à ces mots ...


Une indication concise de la part de celle qui est connue sous le nom de Douce Mère, qui remet la chose à sa juste place (Extrait du livre: Mère ou la Mutation de la Mort, Auteur Satprem)

- ... de façon ordinaire, quand on est là à chercher le "Supramental", on est toujours à le rechercher là-haut. Mais ce n'est pas ça! Ce n'est pas ça. Et on s'imagine une sorte de subtilisation, d'éthérisation-mais ce n'est pas ça.


Lorsque nous sommes ignorants (ce n'est pas exprimé dans un sens péjoratif) du Yoga de Sri Aurobindo dans sa pratique, on peut en parler à la façon mirroir de la structure et fonctionnement de notre conscience, tel si c'est la conscience d'un penseur alors Sri Aurobindo et son Yoga seront perçus comme un penseur et de la pensée et ce sera donc là une projection mirroir de la structure et fonctionnement de notre mental pensant ...


Pour précision, mais qui n'a pas de sens en dehors du contexte du Yoga de Sri Aurobindo, la Conscience-force désignée en terme de Supramental n'est pas un mental savant supérieur ni le processus supramental ne conduit à une réalisation éthérique personnelle ni collective.

Simplement là aussi, je-moi mental personnel séparé parce que se vivant comme le centre du monde et rapportant tout à soi-même personnel alors ce mental cristalisé sur soi-même personnel peut projèter une version personnelle d'un soi-même mental savant supérieur comme étant le supramental.


Il n'est pas question non plus d'entrer en contact avec des extraterrestres, ni non plus il ne s'agit pas de recevoir aucun savoir mental vibratoire depuis l'invisible en particulier, ces choses la existant mais appartenant au passé de l'humanité si ce n'est que lorsque nous ignorons ce fait on peut croire avoir à faire avec quelque chose de nouveau ...

Les mots utilisés dans notre langage mental tridimensionnel sont ainsi faits que l'utilisation de ces mots dans des indications par Sri Aurobindo concernant le supramental et le surmental cela peut donner lieu à beaucoup d'amalgames ...


Pour conclure, une indication précieuse, de Sti Aurobindo, pour ceux et celles qui vivent ce Yoga: sachant que concernant le Supramental la récupération de ce mot en dehors du contexte du Yoga de Sri Aurobindo est à l'origine de bien des fantaisies sur le sujet.


Pris dans le contexte de ce Yoga, il existe donc des réponses de Sri Aurobindo qui sont toujours d'actualité, pour le moins pour ceux et celles qui vivent ce Yoga, comme par exemple l'extrait suivant :

-Vous devez vous garder éloigné de certaines idées que vous semblez nourrir à propos de ce Yoga, car celles-ci sont dangereuses et doivent être rejetées par chaque sadhak.

1 - L'objet de ce Yoga n'est pas de devenir comme Sri Aurobindo ou la Mère. Ceux et celles qui nourrissent cette idée en viennent aisément à la conclusion suivante qu'ils/elles peuvent devenir leur égal et même plus, ce qui ne fait nourrir l'ego.
2 - L'objet de ce Yoga n'est pas d'obtenir du pouvoir ni d'être plus puissant que les autres ni d'obtenir de grands siddhis ni de faire des grandes ou des merveilleuses choses miraculeuses.
3 - L'objet de ce Yoga n'est pas de devenir un grand yogi ou un super-homme. C'est là une attitude égoïste à ne pas adopter dans ce Yoga et qui ne peut conduire à rien de bon; évitez tout cela.
4 - Parler à propos du Supramental et pensez à le faire descendre en vous est le plus dangereux de tout cela ...

La suite se trouve dans, Letter on Yoga, tome 2...

Concernant Satprem, il est utile, pour ne pas dire nécéssaire, de connaitre non seulement le sens indicatif des mots utilisés dans le contexte de ce Yoga mais aussi et surtout son processus intérieur pour comprendre de quoi retourne ce que Satprem a vécu, au risque contraire de ne rien y comprendre du tout ...
Satprem a vécu la transformation spirituelle intégrale du mental du vital et du physique de son corps avant que la Lumière supramentale ne puisse commencer à pouvoir agir dans son corps de matière directement, une transformation qui est indiquée par Sri Aurobindo comme la condition première primordiale avant la possibilité de l'intervention de la Lumière supramentale directement dans le corps dematière vivante du sadhak ... ainsi de même que c'est de cette transformation première dont il est question lorsqu'il est dit que cela ne se fait pas simplement ni du jour au lendemain concernant le processus supramental de Transformation ...


L'approche du Yoga de Sri Aurobindo rejoint celle du premier des Veda de l'histoire de l'Inde, Veda dans lequel Sri Aurobindo a reconnu l'indication de la nature des expériences qu'il a vécu, alors qu'il ne connaissait rien sur le sujet, et dont alors il a entrepis, entre autre chose, de revaloriser le contenu ...


Sri Aurobindo, dans ce contexte, partage que cette humanité qui parait si horrible dans ses comportements au quotidien dans l'actualité, c'est uniquement la dernière étape avant de franchir la frontière lumineuse qui nous sépare du monde supramental, le monde divin manifeste de matière physique vivante...


Tous ne passeront pas, et c'est bien dommage, cette frontière nous dit Douce Mère, certain seront démentalisés pour retourner à l'état animal simple et heureux en harmonie avec la nature ...


Ce ne sera possiblement pas durant la vie corporelle sinon durant l'étape intermédiaire entre la dite mort et la dite naissance corporellement parlant (que cette démentalisation aura lieu), ni cela n'aura possiblement pas lieu sur cette terre sinon qu'une autre terre prendra possiblement la place de la présente une fois celle-ci ayant franchi la frontière lumineuse entre la Création inférieure et la Création supérieure (supramentale) avec l'humanité qui aura répondue à l'évolution nouvelle intérieure jusque la transformation corporelle physique correspondante ...


Car notre humanité n'entrera pas dans le règne du supramental sans un corps de matière physique vivant imprégné par la Lumière supramentale, indique entre autre chose Sri Aurobindo ...
et c'est bien là ce qui fait la différence d'avec les ascensions antérieures de l'esprit dans les royaumes célestes en délaissant le corps physique de matière derrière soi ...


Il ne s'agit pas d'un être-corps éthérique comme le concept intellectuel de la nature du Divin conçoit la chose lorsque ne considérant le Divin que sous l'angle de l'Esprit (ne pas confondre avec le mental ici) en sa nature éthérée, tel c'est ainsi que dans le passé notre humanité a approché le Divin c'est à dire comme un Esprit évanescent existant dans un Ciel éthéré en dehors de l'existence corporelle physique sur terre ...


Le supramental n'est pas définissable, et on comprend pourquoi si nous nous référons à une définition mentale du supramental, ce qui est au-delà du plus haut sommet de l'évolution du Mental (le surmental) ne pouvant pas être défini par le Mental en dehors d'en faire de la construction mentale ni plus ni moins ...


La création du mot supramental dans le contexte de son Yoga par Sri Aurobindo, implique une transformation du corps physique de matière et non pas celles, qui n'ont rien de supramental en particulier, du corps vital éthérique (qui n'a rien de nouveau non plus qui est l'ancienne réalisation propre aux anciennes traditions de l'occultisme) ou du corps évanescent du mental, simplement ce sera une matière physique imprégnée par de la Lumière supramentale ainsi qu'organisée, en ses composants, par la Conscience Cosmique Divine directement au coeur de la conscience cellulaire ...


Tout le monde est élu cette fois-ci, mais l'adversaire est encore plus puissant qu'avant qui fait tout pour dominer notre humanité et l’empêcher d'accompagner la Terre actuelle dans son entrée dans le royaume divin de la vie physique corporelle, que désigne l'indication de Supramental dans ce Yoga ...


On peut alors en faire à sa tête comme le fait le Titan, ou on peut accepter l'intervention divine ...


Les premiers vivent une illusion s'ils croient qu'ils vont pouvoir faire à leur guise face à la puissance redoublée de l'adversaire durant les temps actuels, alors que les seconds qui s'ouvrent à l'aide divine doivent absolument comprendre que ce n'est pas pour eux-mêmes en particulier que cette ascension, qualitative, au règne divin de la matière a lieu en ce moment concernant la totalité de notre terre actuelle ...


D'où aussi l'indication de Sri Aurobindo comme quoi on ne fait pas ce Yoga pour soi-même sinon pour le Divin, la sphère supramentale de l'existence manifeste étant celle de l'existence physique du Divin, dont alors chaque aspect divin diversifié est tout à fait comme une note de musique divine unique participant d'un unique grand orchestre divin dont le chef d'orchestre est le Divin Ineffable ...


La Création dite inférieure est là où se forge la diversité des notes divines uniques, alors que la Création dite supérieure est celle de l'émergence-épanouissement des notes divines toutes ensembles chacune unique ayant un corps physique particulier matérialisation divine spontanée de leur note divine particulière en Unité continue en et avec le Divin Ineffable ...


...et cette note divine, en développement, dans la Création inférieure, cela commence autour de la Présence étincelle divine en le profond en arrière du cœur ...


Il ne s'agit pas d'un ailleurs divin, sinon que les deux mondes, physiques, existent ensemble ... ici-même ...


Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son Yoga supramental, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation par les protagonistes donnant à ces mots un sens mental personnel de leur cru.
Et bien sur ce n'est pas l'ajoût de l'adjectif, supramentaux, et du mot supramental dans une traduction manipulée en français d'un channeling en anglais considéré comme le livre de chevet de personnes se réclamant de l'ésotérisme qui va changer quoi que ce soit concernant l'origine de ces mots, supramental et surmental.
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car créés à cet effet.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Il n'est pas interdit de se faire plair personnellement comme on dit, et si un être humain éprouve le besoin mental personnel de se faire paliasir personnellement en utilisant ces mots pour leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement c'est ouvrir la porte à de la désinformation concernant des êtres humains s'intéressant au Yoga de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'ayant pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste, il n'existe pas de livres commerciaux contenant des enseignements reflets de la pensée mentale personnelle de son auteur.
Ainsi de même le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement dans celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.