Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

Suprématie du Supramental.

 

Existe-t-il une Suprématie du Supramental ?

 

Il n'existe pas quelque chose comme une suprématie du Supramental si ce dont nous parlons sont des manifestations du Suprême dans notre monde. Il existe des processus différents du Suprême, qui chacun ont un rôle prépondérant particulier dans un domaine particulier en même temps que ces processus particuliers participent pleinement du dynamisme effectif des autres processus dans une unité d'action du Suprême...

A ce titre, comparer le processus supramental avec les processus de la Lumière concernant notre humanité en particulier n'a pas de sens dans la mesure où le processus supramental ne concerne pas notre humanité en particulier sinon que cela concerne la totalité évolutive de conscience de force et de substance involuée de notre univers évolutif, dont notre humanité n'est qu'une toute petite partie au-delà du fait de l'importance centrale que notre humanité s'est donnée à elle-même.
A ce titre bis, comme l'indique Sri Aurobindo, le Supramental est ce qui suit le Mental dans ce processus évolutif, et, terrestrement parlant, cela concerne donc avant tout la substance de matière collective de notre univers et non pas en particulier la substance de matière personnalisée de l'être humain vivant.
Dans ce cas de figure, contextuel à l'évolution de la conscience force matière involuée de notre univers évolutif, on peut éventuellement dire que le Supramental est supérieur, évolutivement parlant, à l'étape mentale antérieure en fin de parcours actuel dans notre univers évolutif.
De même que la fin de la mort dont il est question dans le processus supramental ne consiste pas en particulier en une immortalité du corps physique humain sinon en la fin de la retombée dans l'inconscience et l'inertie de l'existence physique corporelle, qui est la cause de ce qu'il n'existe pas de possibilité de continuité de l'évolution de la conscience physique dans notre monde physique.
Dans ce contexte, le Yoga de Sri Aurobindo est une invitation à un collaboration consciente au processus supramental, qui consiste en premier lieu en la culture, jusque pleine réalisation, de la pacification du mental (mental pensant, mental vital et mental physique) afin qu'une fois suffisamment aboutie le silence et la paix spirituelles puisse s'incarner dans le corps humain protagoniste, première réalisation nécessaire pour la transformation spirituelle du corps humain avant qu'une possible transformation supramentale dans ce corps puisse éventuellement commencer qui participera de la totalité de la Transformation supramentale de notre humanité et non pas du tout pour une réalisation individuelle en particulier.
On peut alors aussi difficilement parler de suprématie du Yoga de Sri Aurobindo sur les autres formes de Yoga déjà existant, d'une part parce qu'il n'existe pas une méthode ni technique définies pour tous dans ce Yoga sinon que le chemin se forge en cheminant et d'autre part c'est un chemin particulier, et donc différent pour chacun mais dans le contexte de la famille de la Lumière à laquelle chaque être humain appartient.
L'étape supramentale de l'évolution concerne la totalité de conscience d'énergie et de substance de matière de notre univers évolutif et non pas seulement ni particulièrement notre humanité, l'existence de notre humanité faisant elle partie d'un processus particulier de la Lumière qui participent de l'existence de notre univers évolutif dans sa totalité.
Concernant chaque être humain vivant sur le plan individuel, l'action du Supramental dans notre monde a cela aussi de puissant qu'en chacun il se révèle la nature particulière du rayon de la famille humaine de la Lumière qui participe autant de la construction de son individualité que de la rencontre avec les êtres humains participant de la conscience humaine collective de ce même rayon, tel chaque être humain vivant, au-delà du lieu et parents humains de sa naissance terrestre, fait partie d'une famille humaine de la Lumière propre à l'existence de notre humanité; et dont alors le plein épanouissement terrestre fait partie intégrante du même accomplissement terrestre de toutes les familles humaines de la Lumière.
Les familles humaines de la Lumière sont une partie de notre univers évolutif, elles n'en sont pas le centre protagoniste.
De ces familles humaines de la Lumière, en vertu de la manifestation d'un de ces rayons correspondant en particulier dans le passé, ont eu lieu l'apparition de religions dont le propos étaient de relier ensemble (religion = religare) les êtres humains représentant de ce même rayon, mais dont des interprétations et des utilisations déformées de ce propos ont donné lieu à l'existence de religions de type dogmatique cherchant à relier ensemble tous les êtres humains sous le même rayon de la Lumière, chaque rayon protagoniste étant présenté comme l'unique vrai et le plus haut par les adeptes de ces religions dogmatiques ... 
Dans la mesure où le réel Supramental est celui des retrouvailles avec sont unité primordiale pour la diversité manifeste de notre univers, alors s'il ne fait aucun doute que les différentes familles humaines de la Lumière existeront en unité non seulement entre ses membres mais aussi entre différentes familles humaines de la Lumière dans ce réel, par contraste parler de la suprématie d'une famille de la Lumière sur une autre ne consiste qu'en une illusion mentale de plus inévitablement.
La diversité manifeste de notre univers fait qu'il n'existe pas un seul processus de l'Absolu en cours sinon que chaque règne de la vie ainsi que chaque famille terrestre (pas seulement humaine) de chaque différent règne de la vie dans notre monde représente un processus différent de l'Absolu à soit tout seul, en même temps que tous ces processus différents de l'Absolu ont lieu dans la Matrice évolutive collective de la totalité diversifiée de conscience d'énergie et de substance de matière procurant sa diversité bigarrée à notre univers évolutif.
Le processus de Transformation Supramentale en cours concerne alors cette Matrice dans sa totalité manifeste et non pas en particulier notre humanité et encore moins un être humain en particulier, c'est alors en fonction de ce que notre humanité collaborera à ce processus collectif de cette nouvelle étape (celle dite supramentale) de l'évolution de notre univers évolutif que cette humanité sera élevée en conséquence avec cette Matrice universelle jusque le réel supramental...