Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

La Souffrance relationnelle

 

Tout est fait en terme de relation dans notre dimension terrestre pour que les qualités involuées de Force et de Conscience passent de leur état non manifeste à leur état manifeste.

Un exemple vivant, celui de l'amour.

Lorsque nous tombons amoureux comme on dit, ou tomber en amour comme on dit aussi, cela se fait par le biais du relationnel ou soit dit la rencontre avec un être humain qui devient alors le facteur à l'éveil à ce qui n'est pas encore un sentiment d'amour sinon un petit quelque chose depuis le profond du cœur secret mais dont ne sommes pas encore conscient en tant que tel sinon une fois devenu un sentiment ...

La souffrance relationnelle provient alors de ce que nous nous attachons à l'être humain à travers qui ce petit quelque chose s'est éveillé qui nous rend amoureux comme on dit, ou soit dit tant que cet être humain est proche de nous vit avec nous et se relationne avec nous alors nous vivons cet état d'être amoureux sous son aspect de bien être mais dés le moment où cet être humain s'éloigne de nous jusqu'au point d'une séparation alors de la souffrance relationnelle prend place ...

On appelle cela de l'attachement, qui dépend d'un rapport de sujet à objet pour du bien être ou le contraire ...

Cette situation d'attachement se produit à tous les niveaux de notre être-corps vivant que ce soit de l'excitation sensorielle, affective, sensuelle, sexuelle, intellectuelle et spirituelle qui résulte de ce qu'une qualité de la Force ou de la Conscience dans notre être-corps vivant se trouve soudainement dynamisée à travers le relationnel ...

Si nous développons la qualité intrinsèque d'être conscient par en-dedans, ou sur le plan de l'êtreté pour le dire autrement, au lieu de seulement par projection de surface comme on dit alors nous devenons conscient que ces qualités préexistent à l'état latent dans notre être-corps vivant, et dont alors l'expérience relationnelle de surface a servi à leur dynamisation nous faisant devenir conscient de leur effet dans notre être-corps vivant ...

Ce ne sont pas une propriété personnelle que ces qualités latentes dans notre être-corps vivant sinon que nous les partageons avec notre humanité dans sa totalité, simplement si le rapport relationnel de surface a rendu possible leur dynamisation alors une fois cette dynamisation existante il nous appartient de développer ces qualités jusque leur absolu mais cette fois-ci de façon introspective ...

Ainsi au lieu de souffrir d'un sentiment de perte correspondante lorsque l'être humain de notre relation conséquente n'existe plus dans notre vie comme on dit, nous passons à exister dans un état de gratitude car cette expérience nous a aidé à mieux développer notre être conscient par en-dedans les qualités de conscience-force latente dans notre être-corps vivant, et ainsi devenir en mesure de mieux gérer voire de transformer les structures internes mentales vitales et jusque physiques les véhiculant depuis par en-dedans l'êtreté aspatiale intemporelle là où elles existent à l'état non encore manifeste ou latent comme on dit ...