Agenda de Mère, Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

Le Monde Supramental.

Depuis l'approche contextuelle à l'existence de ce site sur le supramental, notre monde évolutif prend sa base évolutive dans une concentration dense à l'apparence inerte et inconsciente de la Conscience-force du Suprême Ineffable, une masse dense de conscience-force non encore diversifiée ni animée résultat de successives chutes vibratoires (aussi appelée involution) de sa Conscience-force divine par le Suprême Ineffable.

Cette masse dense de conscience-force non encore diversifiée ni animée est la matière première de l'existence de notre monde évolutif. Le processus de diversification puis d'animation de cette masse de conscience-force densifiée donne lieu à l'apparition des différents règnes de la vie animée de plus en plus que nous connaissons en terme de minéral, végétal, animal et animal-humain actuel. Des règnes de vie de plus en plus animée et diversifiée, jusque l'apparition de l'être animal-humain vivant qui alors est le théâtre du commencement d'une individualisation de la conscience-force de notre monde évolutif, de façon unique et différente dans chaque être-humain vivant. Tout ceci est bien sur présenté de façon très concise, les millions d'années de ce processus d'évolution propre à l'apparition de formes diversifiées et de plus en plus animées de la force de vie dans notre monde ne pouvant évidemment pas être contenus dans un article dans cet espace.

L'apparition de l'être humain donc, donne lieu à la possibilité d'une individualisation de la conscience-force évolutive de notre monde.

Une individualisation qui est dynamisée par le développement de plus en plus de la qualité d'être conscient chez l'être-corps humain vivant. Au début, pour le dire ainsi, le développement de cet individu d'être conscient se fait de façon séparée des autres individus en développement, résultat de ce que chaque individu doit atteindre à son absolu. D'où ce monde encore actuel de lutte de guerre de division d'opposition entre individus humains dans notre monde, en même temps qu'il existe des associations et des harmonies qui se développent entre individus humains reflet de ce que la force d'unité (dans la diversité) est aussi en action dans notre monde. On parle alors de chaos, mais ce chaos n'est pas sans être soutenu, de par derrière le voile, par la Puissance d'évolution de notre monde. Une Puissance dont nous connaissons le nom en terme d'Avatar (de l'évolution) et dont Douce Mère indique que Sri Aurobindo est le dernier Avatar avant l'émergence de notre monde dans la sphère supramentale de la Création. L'Avatar est ici le Seigneur de l'évolution, une action dynamique effective du Suprême, une force supramentale consciente qui, durant les différentes étapes et règnes de vie dans notre monde, s'est incarnée dans différentes formes physiques représentatives à chaque nouvelle étape de la dite évolution. Notre monde actuel, à son stade évolutif actuel, est en passe d'exister dans la sphère supramentale de la Création. Une sphère faite aussi de matière mais de nature différente de celle cristallisée et grossière formant notre corps physique vivant actuel. Cérébralement parlant, depuis la logique pensante instrumentalisée par ce que les sens de notre corps physique actuel perçoivent mais aussi en raison du conditionnement de cette logique cérébrale, notre monde et sa société humaine sont loin d'être entrain de passer à exister dans la sphère supramentale de la Création. Pourtant c'est bien ce qui est entrain de se passer, si ce n'est que cela défit la logique cérébrale dans le sens où la force d'évolution profite, pour le dire ainsi, de la fin de l'existence de notre monde dans son état évolutif actuel pour se frayer un passage dans les structures et fonctionnements mentaux vitaux et jusque physiques cristallisés reflet de l'historique évolutif de notre monde. Il y a donc en même temps, en présence, un processus de dissolution de notre monde évolutif, avec ce que cela implique d'une déstructuration de plus en plus des structures et fonctionnements mentaux vitaux et physiques cristallisés de notre monde et humanité, qui donne alors lieu à une régression évolutive générale correspondante, et en même temps il y a la force d'évolution de l'Avatar qui prépare notre monde pour son ascension, vibratoire, dans la sphère supramentale de la Création. Tout cela se traduit bien sur, et pas seulement à la surface de notre monde, en une lutte entre les forces conservatrices des dites structures et fonctionnements cristallisés de la conscience-force de notre monde et les forces d'évolution qui œuvrent à la mise en place, pour le dire ainsi, des conditions et atmosphère propres à rendre possible le passage de notre monde dans la sphère supramentale de la Création. Ce que Sri Aurobindo et Douce Mère ont appelé le monde supramental ne se trouve pas tout en haut de l'échelle évolutive de la Conscience verticalement parlant sinon ici-bas dans la matière terrestre de notre monde, comme un monde de matière parallèle au notre actuel. Ce monde supramental et sa matière, supramentale, sont le nouveau monde qui est un monde physique intégré dans la sphère supramentale de la Création. C'est de ce monde physique supramental parallèle qu'alors émane l'action de la force supramentale de transformation de la matière dans ses aspects non seulement physiques mais aussi vitaux et mentaux reflets des étapes passées de l'évolution de la conscience-force involuée formant la base matérielle de l'existence de notre monde évolutif. Ce n'est donc pas depuis les mondes dit de l'astral ni des mondes dits du mental supérieur, qui sont les mondes dits du subtil si chers aux occultistes et autres pratiquants dit de l'ésotérisme, de là où provient l'action de la force supramentale terrestrement parlant sinon dans la matière physique même de notre monde à travers la matière déjà imprégnée par la Lumière supramentale formant le dit monde physique supramental parallèle à l'existence de notre monde physique tel que les sens de notre corps humain actuel le perçoivent. Les deux mondes physiques précités sont entrain de s'interpénétrer de plus en plus, et lorsque ce processus sera complété alors notre monde sera celui d'une matière imprégnée par la Lumière supramentale qui passera alors à exister dans la sphère supramentale de la Création physiquement parlant. La chose n'est pas évidente à mettre en mot dans la mesure où il ne s'agit pas d'un processus spatio-temporel que ce passage dans la sphère supramentale. Ou soit dit il ne s'agit de monter au ciel horizontalement parlant comme on prend une fusée pour voyager dans les étoiles. Il s'agit d'une élévation vibratoire de la conscience-force matérialisée de notre monde de matière terrestre actuel, et c'est donc une ascension qui ne bouge pas de la terre spatialement parlant en même temps que cela fait passer notre monde de matière dans la sphère supramentale de la Création. Si donc l'individualisation de la conscience-force dans l'être-corps humain vivant a lieu sous la forme de division, de séparation, de lutte de pouvoir et dont une force de nature centripète dirige ce processus de séparation, donnant lieu à l'existence d'un je-moi de nature egocentrique qui rapporte tout à soi personnellement dans l'être-corps humain vivant, ce n'est là que le reflet du développement de cette individualisation de la conscience-force, alors que, par contraste, une fois ce développement ayant atteint à sa culmination supramentale, pour le dire ainsi, il n'existe plus du tout de cette volonté de séparation et de renfermement sur soi ni non plus donc il n'existe plus de ce sentiment egocentrique de faire ce que je veux, ou je veux, avec qui je veux et quand je veux. Il existe l'unité dans la diversité supramentales, en laquelle chaque individu est une note vibratoire unique pleinement consciente mais qui existe en unité d'être de conscience et d'énergie avec les autres individus, le tout formant un orchestre parfait en perpétuel récréation nouvelle tous ensemble en même temps... A ce titre il est dit que la division est bonne car elle rend possible la diversification de la masse de conscience-force densifiée, à l'apparence inerte et inconsciente, matière première de l'existence de notre monde évolutif, ainsi que la séparation, entre individus, est bonne car cela rend possible un développement de façon unique d'une note de conscience-force dans chaque être-corps humain vivant. Mais ce ne sont là des choses bonnes uniquement dans le contexte de l'existence de notre monde dans sa condition non encore supramentale, alors que ces choses dites bonnes dans ce contexte ne le sont plus dans la Sphère supramentale de la Création.