Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.

L'Etre Conscient ...

Dans son livre, Sri Aurobindo ou l'Aventure de la Conscience, Satprem nous invite au développement de notre être conscient dans les espaces dits intérieurs.
Ce développement est nécessaire dans ce Yoga sans méthode ni technique définies qui ne consiste pas en aucun apprentissage savant sur le sujet sinon en la mise en pratique, par le vécu directement, du développement de la qualité d'être conscient dans toutes les dimensions de conscience participantes de l'existence de notre être-corps vivant.
De façon générale encore maintenant, pour des raisons encore très occultes, qui n'ont rien à voir avec du mérite personnel, la qualité d'être conscient n'est pas développée au-delà d'un cadre limité de surface dépendant, chez l'être humain, d'un montage psycho-affectif dominant comme orientant les perceptions et réactivités de surface de notre être conscient ainsi conditionné autant que limité.
C'est ainsi que dans cet état conditionné et limité ce que nous connaissons, par l'expérience, de la vie de ses formes et de ses êtres vivants consiste en des relations extérieures à notre être-corps avec son lot d'apprentissage conditionné correspondant.
Émanciper notre être conscient de tous ses conditionnements et apprentissages savants le limitant et manipulant sa perception et saisie de la vie de ses formes et de ses êtres vivants est donc le premier pas dans ce Yoga, qui passe par la pacification du bruitage mentale cérébral continu à l'intérieur de notre tête avec ses films et scénari de films cérébraux ayant lieu dans la partie frontale de notre cerveau à propos de la vie de ses formes et de ses êtres vivants; et dont je-moi humain, cette image mentale personnelle de soi, est protagoniste central qui se place au centre et rapporte tout à soi personnellement.
Libérer notre être conscient de toute culture d'une image mentale personnelle de soi tant à nos propres yeux qu'aux yeux des autres est un levier puissant pour la pacification de ce bruitage mental continu à l'intérieur de notre tête, autant la souffrance psychologique personnelle de notre être de surface est centralement créée par cette dépendance et défense d'une image mentale personnelle de soi à nos yeux et aux yeux des autres; avec son lot de réactivité destructrice d'autrui, jusque parfois auto-destructeur, lorsque l'image mentale que nous avons de nous-même se sent blessée et remise en question ...
Au plus notre être conscient se développe dans les espaces dits intérieur de notre être-corps vivant et au plus nous devenons conscient que rien de ce qui se passe dans le dit extérieur n'est indépendant ni isolé de ce qui se passe dans les royaumes dits intérieurs.
Simplement entre ce qui se passe ainsi dans les dits royaumes intérieurs et le dit extérieur il existe des déformations, voir des corruptions, et jusque des colorations personnelles intellectuelles, sentimentales, émotionnelles et sensuelles qui alors ne sont plus le reflet, dans sa pureté, de ce a eu lieu dans les royaumes intérieurs avant la matérialisation correspondante.
Le Yoga de Sri Aurobindo, parce qu'il s'agit directement d'une mise en pratique sans besoin d'aucun apprentissage savant sur le sujet, rend donc possible non seulement le développement de notre être conscient dans les dits espaces intérieurs mais aussi ce Yoga rend possible la construction, littéralement parlant, de ponts de conscience entre ce qui se passe dit intérieurement et la matérialisation dite extérieure correspondante.
Des ponts de conscience qui rendent possible une synchronicité entre ce qui se passe dit intérieur et dit extérieur, pour notre perception tridimensionnelle du réel, sans plus de déformation ni corruption ...ni coloration ...
On parle alors de purification, mais pas dans le sens moralo-religieux sinon dans le sens de la purification de tous les éléments intermédiaires perturbateurs déformants et corrompant qui dénaturent ce qui se passe entre le moment de sa manifestation intérieure et sa matérialisation à la surface de notre être-corps vivant ...
Un des avantages, pour le dire ainsi, de cette purification, subtile, c'est que notre être conscient se libère de plus en plus de son existence confinée dans son monde mental personnel et ce faisant nous commençons à libérer notre esprit du monde mental egocentrique de je-moi qui rapporte tout à soi et se vit comme le centre du monde ... et ce faisant nous libérons de plus en plus notre être conscient de son besoin pathologique de reconnaissance et d'affirmation personnelles de soi tant à ses yeux qu'aux yeux des autres ...

 

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.
Le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur. Vous pouvez partager le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage. De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant