Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.


La Conscience cellulaire

Le vital (corporel) est un charlatan nous dit Sri Aurobindo avec son humour, il aime à jouer des rôles.

Ne répétez pas ce que je dis, dites ce que je fais nous dit une autre indication.

L'hypocrisie de moi-je mental-vital dans l'être-corps humain consiste à chercher à paraître, tant à ses yeux qu'aux yeux des autres, en jouant par exemple à être spirituel, à vivre dans son âme, à vivre la Transformation supramentale pour ne parler que dans le contexte de ce Yoga ...

Ce sont les actes intérieurs que nous posons qui participent du processus supramental, et non pas les mots enjolivés procurant une impression de surface de beau et d'intelligent ...

De fait, lorsque nous vivons le processus dit de la mort corporelle, ce ne sont pas les belles phrases ni aucun des rôles d'apparence que nous avons joué dans la vie qui restent sinon le développement réel de notre être à travers nos actes ...

L'acte de paraître ne donne rien que de l'illusion d'être dans ce domaine, qui se dissout durant le processus dit de la mort pour ne laisser que ce que nous sommes véritablement à ce moment dit de la mort ...

L'individu mental est synonyme d'individualisme, de séparation, de mensonge, de peur en tout genre, comme par exemple la peur de paraître qui est une peur synonyme de maladie et de mort inévitablement comme tout ce qui est de nature superficielle dans notre monde évolutif ...

Dépasser le stade de cet état d'individu mental est primordial concernant notre être, si nous aspirons avec sincérité au Divin, et ainsi pouvoir laisser le Divin développer un individu de soi, un individu Divin qui à la différence de l'individu mental n'est pas séparé ni indépendant du tout manifeste sinon une manifestation de l'unité divine intrinsèque du Divin ...

La séparation d'avec l'unité divine est la cause des dites maladies et de la mort de notre être-corps de conscience énergie humaine, l'unité divine est la cause de l'éternité de notre être-corps de conscience énergie matière ayant dépassé son humanité séparatrice ...

L'individu mental est la cause de la peur d'être jugé par les "autres, de la peur de la maladie, de la peur de la mort, de la peur de pas être aimé, reconnu, respecté, qui à leur tour sont la véritable cause de la maladie et de la mort corporelle ...

Après avoir vécu sous le joug dictateur des religions du dogme, dont les adeptes fanatiques envoyaient au bûcher ceux et celles ne se soumettant pas à leur imposition d'une vérité inventée de toute pièce concernant le Divin et l'intervention du Divin dans notre monde, des prêtres du dogme au comportement hypocrite usant de belles paroles pour dire au peuple dits de croyants de ne pas faire ceci ou cela mais qui de façon cachée faisaient le dit ceci ou cela, des religions dont les prêtres ont entretenu volontairement le peuple dit de croyants dans l'ignorance afin de conserver un pouvoir de domination sur le dit peuple, dans l'actualité et depuis seulement quelques siècles nous vivons sous la dictature du dogme la science médicale qui, en collaboration intime, par intérêt commun, avec la justice dite officielle, envoie à l'asile de fous ou met en prison, voire pire encore si nécessaire, des êtres humains sincères ayant posé des actes rendant possible la résolution de l'état de conscience à l'origine de la maladie et de la mort, c'est à dire la peur et l'individualisme, une science médicale qui entretient sciemment la peur de la maladie et de la mort dans la conscience collective de notre humanité actuelle, une science médicale qui nous entretien dans des lois de leur cru concernant la matière de notre monde créé ...

Il n'y a jamais eu autant de dit cancer du sein depuis que dans les médias on en parle à foison ...

Il n'existe pas de germe du cancer, et en conséquence de quoi il n'existe absolument aucun aliment ou objet ou lieu ou onde provocant des cancers ...

Il existe une attitude psychologique interne qui origine des déséquilibres physiologiques avec à la clef l'apparition de pathologies physiologiques et bio-génétiques correspondantes, les cellules de notre être-corps humain vivant agissant comme la pierre de touche avec l'or ...

Mais surtout les cellules sont le lieu de l'unité divine par excellence, et en conséquence de quoi un être-corps vivant ne peut pas vivre une transformation individualiste de façon séparée des autres être-corps vivant sur terre sinon qu'il est nécessaire qu'un nombre suffisamment élevé d'être-corps vivant vivre une telle Transformation ensemble de leur vivant pour que les lois physiologiques et bio-génétiques de la peur et de la mort changent corporellement parlant dans notre monde créé ...

Faire semblant de, ne sert à rien dans ce domaine qui au contraire consiste en une attitude individualiste interne facteur de déséquilibres internes, à long terme plus souvent qu'autre chose, correspondants ...qu'alors les cellules traduisent sous la forme de maladie et de mort de façon correspondante ...

Moi-je imbu de soi peut avoir du mal à reconnaître sa responsabilité dans les maladies de son corps, alors que par contre la chose devient aisée au fur et à mesure que notre être conscient se désidentifie de moi-je ce sens mental personnel de soi de surface ...

La chute humaine historique, c'est lorsque le mental humain s'est imbu de soi développant un sens mental personnel de soi à la recherche d'une affirmation personnelle de soi de façon séparée et indépendante du tout manifeste, le tout donnant lieu à l'apparition de l'individualisme ...

Les cellules, sont les représentantes du monde de la Vérité, ou monde supramental, dans l'être-corps vivant terrestre, une vérité qui met en évidence ce que nous sommes dans l'actualité au-delà de ce que nous nous construisons d'image personnelle d'être dans notre tête ...

Si nous sommes un/une menteur/menteuse, alors la conscience cellulaire de notre corps prendra la nature de ce mensonge développant des maladies physiologiques et bio-génétiques correspondantes, tel c'est la façon que la conscience cellulaire nous montre ce que nous sommes au-delà de ce que nous croyons être ...

Il n'y a rien d'individualiste dans la conscience cellulaire, et les maladies et la mort sont alors le fait d'un bagage collectif mais qui peut être entretenu, ou non, dans la conscience cellulaire collective de notre monde créé en fonction de si nous nourrissons un individu mental ou divin (authentique) dans notre être-corps vivant ...

 

Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son oeuvre de Yoga, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation ...
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car ce sont des mots créés dans ce sens.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel ni individuel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Si un être humain éprouve le besoin mental personnel d'utiliser les mots supramental et surmental afin de leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement, la vie ne tourne par autour de moi-je personnel, prendre conscience de cela fait partie de ce Yoga dit de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'a pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste.
Le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement à travers celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.