Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

Les cieux et la terre.

 

Le sommet d'une montagne peut-il exister sans sa base, la plaine ?
Est-ce que l'existence de la plaine dépend de l'existence des montagnes et de leurs sommets respectifs ?
Autant il est vrai qu'au sommet de la montagne nous pouvons mieux connaitre l'étendue bigarrée de la plaine, autant c'est en redescendant dans la plaine que nous pouvons le mieux expérimenter les fruits de sa diversité.
Qu'est ce qui en nous monte et descend ainsi, qui en haut bénéficie de la vue du tout dans sa diversité et qui en bas goûte la diversité de ce tout ?
C'est un être conscient, qui peut monter jusqu'au sommet de la montagne et qui peut descendre dans la plaine, mais pas en même temps sinon de façon séquentielle, de façon alternée ...
L'idéal, ce serait que cet être conscient puisse demeurer au sommet de la montagne (et ainsi avoir une vision de toute l'étendue bigarrée de la plaine) et en même temps exister dans la plaine pour expérimenter les aspects bigarrés de l'étendue de la plaine.
Un état de chose qui ne peut pas dépendre de la qualité mentale, car le Mental aussi illuminé puisse-t-il être peut certainement voir le tout depuis le sommet de la montagne et expérimenter un aspect de la diversité de la plaine mais en aucun cas les deux en même temps sinon de façon alternée ...
Il est nécessaire un autre être pour cela, qui soit par-delà le principe Mental de l'existence, un être supra-mental...