Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

L'Auroroute Supramentale

 

L'autoroute supramentale, c'est ce que Sri Aurobindo et Douce Mère, en tant qu'incarnation du Supramental, sont venus concrétiser comme base au commencement du Processus Supramental de Transformation de notre monde.
En ce sens, il est dit que Sri Aurobindo et Douce Mère ont ouvert le chemin, et ce chemin c'est la possibilité aujourd'hui pour chacun de vivre l'unité de toutes les dimensions de conscience-énergie formant sa réalité microcosmique depuis sa plus haute atmosphère éthérée jusque sa plus grossière expression matérielle.
On parle de plusieurs corps, mais ce serait plus exacte de parler d'un seul corps de nature multimensionnelle dont les différents aspects dimensionnels sont comme des pays différents, avec chacun sa culture principale et ses habitants correspondants, qui forment les bordures d'une autoroute que chaque être vivant entreprenant de suivre cette autoroute peut visiter et expérimenter.
Sri Aurobindo et Douce Mère ont donc relier entre elles toutes ces dimensions corporelles rendant ainsi la chose possible pour tout être humain vivant, reflet de ce que ce qu'un être humain réalise corporellement, que ce soit un être humain Avatar ou non, cela passe à devenir un intégrum de l'être central chez tous les autres êtres humains qui alors peuvent vivre la même réalisation puisque cela fait maintenant partie de leur être central.
Le terme de relier est plus exacte que le terme de fusion, dans la mesure ou il ne s'agit pas de mélanger entre elles toutes les différentes dimensions de la manifestation pour obtenir une seule et même substance homogène sinon de relier ensemble chacune de ces dimensions mais qui alors conservent chacune leur diversité particulière en unité d'existence indivisible et non plus des morceaux divisés d'un tout morcelé ...
Chaque Avatar de la réalité suprême au-delà et Source de la Création a pour rôle d'ouvrir le chemin à une toute nouvelle possibilité d'évolution concernant la conscience-force involuée à la base de l'existence de notre univers évolutif.
Bien sur, il ne suffit pas que le chemin soit ouvert pour que la réalisation se fasse ainsi du jour au lendemain, sinon qu'il existe différents facteurs tous particulier à chacun qui participent du chemin de chacun vers la réalisation de cette unité multidimensionnelle de sa nature corporelle pour chacun.
A ce titre, le Yoga de Sri Aurobindo est aussi le nom donné à cette autoroute dans le sens non pas d'un enseignement savant contenant des techniques et des méthodes définies pour la réalisation de cette unité multidimensionnelle, ni non plus il ne s'agit pas de philosophie ni d'une nouvelle religion sinon tout à fait comme des poteaux indicateurs placés tout au long de cette autoroute; mais avec un plus qui est que l'accomplissement de Sri Aurobindo-Douce Mère a mis en évidence l'existence de la réalité d'unité diversifiée dans sa multitude infinie, déjà existante avant notre univers évolutif, à laquelle Sri Aurobindo a donné le nom indicatif de Supramental dans le sens où le principe Mental étant par excellence le principe de morcellement des différentes diversités de cette réalité primordiale alors le terme de supramental désigne ce qui est par-delà, qualitativement tout comme dynamiquement et effectivement parlant, les dimensions multiples diversifiées mais morcelées entre elles de la réalité du principe Mental de la Création.
Alors que pour la créativité mentale universelle l'unité est synonyme de fusion dans une seule et unique substance unformisée, pour la réalité supramentale il s'agit d'une unité indivisible de son infinitude diversité et dont alors chaque aspect diversifié conserve son aspect particulier mais qui n'existe pas de façon séparée et indépendante des autres aspects de cette même diversité sinon comme un orchestre parfait de notes chacune unique parfaite jouant une musique parfaitement harmonieuse en perpétuelle recréation de soi reflet de son infinitude diversité dans l'unité.
Il s'agit donc de ponts de conscience que Sri Aurobindo et Douce Mère ont été chargé de façonner dans la réalité multiple morcelée de la réalité mentale, afin qu'au lieu d'une réalité mentale ce soit une réalité supramentale qui prenne place dans notre univers évolutif. Ou soit dit ce qui est connu en terme de Transformation supramentale de notre monde.
Alors que, de façon générale, puissance mentale dominante oblige, c'est uniquement l'aspect ascension de la conscience qui caractérise les anciennes formes de Yoga, Sri Aurobindo qui a aussi vécu cette ascension a par contre donné lieu à un processus descendant, ou incarnant, qui reflète le fait qu'une fois ayant atteint au sommet éthéré spirituel de l'esprit a commencé à se manifester, depuis la réalité supramentale au-delà de notre univers évolutif, une puissance lumineuse connue en terme de force de la Mère ou force de Sri Aurobindo (reflet de ce que ce chemin fut ouvert par Sri Aurobindo et Douce Mère) qui depuis alors aide le cheminant dans cette voie concrète d'unité dans la diversité ouverte dans la multiplicité diversifiée multidimensionnelle morcelée de notre univers évolutif; dont alors chaque être-corps humain vivant est la représentation microcosme intégrale de façon particulière ...
Il est à noter que dans le même temps que Sri Aurobino vivait cette ascension, Douce Mère elle vivait la descente correspondante dans la multidimensionnalité de son corps, à une époque où Douce Mère et Sri Aurobindo ne s'étaient pas encore rencontrés dans le physique dense.
C'est par contre une fois qu'ils ont vécu cette rencontre que leur état d'Avatar du Supramental dans deux corps différents s'est révélé, lorsque le moment était venu de concrétiser cette unité multidimensionnelle jusque dans ses aspects physiques terrestres et dont alors la réussite de cette unité jusque dans la dimemsion physique a pris corps au début de l'année 1956.
Il n'est donc plus obligatoire, depuis 1956, de passer par le biais d'une ascension pour connaitre la multiplicité microcosmique de notre être-corps vivant, le processus supramental commençant pas le haut vers le bas pour le dire ainsi dans notre langage multidimensionnel.
Le propos de la Transformation supramentale ne consistant alors plus en une échappée paradisiaque ou nihiliste en dehors de notre réalité corporelle sinon une supramentalisation, de haut en bas, de cette réalité corporelle mutidimensionnelle jusque son expression physique matérielle vivante la plus terrestre ...