Du mensonge mental à la vérite supramentale, l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.


L'action de La Vérité ou Lumière Supramentale, l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental

De la Vérité au Mensonge


La Vérité, tel ce mot est utilisé dans le Yoga de Sri Aurobindo, indique la Nature, ineffable, Divine Suprême ou Absolu comme on dit aussi, qui peut se traduire par pure délice de félicité sans objet, sans cause, éternel, sans division de temps et d'espace, cela Est comme on dit ...


Ce n'est pas un état de conscience, c'est la pure êtreté éternelle de l'origine, celle transcendant notre monde en devenir divin, qui n'est ni personnelle ni impersonnelle sinon plutôt transpersonnelle pour le dire ainsi ....et dont nous aurons beau tenter de mettre des mots dessus la seule chose que nous obtiendrons ce sont des mots pour le dire ...


Notre monde n'est pas encore la matérialisation de la Vérité, dans la mesure où c'est encore un monde qui part comme d'un oubli, d'une absence, apparente, de cette félicité mais qui en réalité est uniquement l'absence manifeste dynamique effective de la Vérité, et qui devient donc de plus en plus manifestement consciemment dynamiquement, effectivement, la Vérité ou Félicité originelle sans objet, sans cause, éternelle, le Divin ...


Ce qui veut dire que la flamme de Vérité existe bien déjà dans notre monde en devenir divin, en devenir vrai, mais une flamme qui a besoin d'épanouir, de rendre manifeste, dynamique, effective, son délice éternel transcendant sans objet, et ce de façon comme démultipliée dans des innumérables formes de vie et de matière ou soit dit un rendu multiple différencié de sa Vérité éternelle ineffable unique, mais différenciée uniquement sous sa forme dynamique effective alors qu'en son essence elle est toujours la même unique félicité d'êtreté immuable, transcendante, ineffable, éternelle, sans cause, sans commencement ni fin ...


Le tout jeune enfant, son esprit encore vierge de mentalisation du réel, vit cette félicité sans objet, sans raison d'être, son esprit est content naturellement peut on dire, sans cause, qui n'a besoin de rien pour être heureux comme on dit aussi, mais un esprit dont le potentiel de conscience inhérent à l'esprit sans forme peu à peu se développe en fonction du corps et de l'énergie de vie corporelle terrestre, qui ne vivant pas encore ce délice éternel sans objet vide de conditionnement est en quelque sorte, ce n'est pas qu'une image, vide de cette félicité ...


Une recherche corporelle qui a pris la forme de besoin, de désirs, d'attentes et ainsi de suite base sur laquelle la conscience mentale corporelle de l'esprit du jeune enfant humain va se construire, qui dominée par un manque indéfinissable cherche à remplir ce manque de toutes les manières possibles et inimaginables ce qui donne alors lieu à notre humanité et sociétés humaines de surface telles que nous les vivons encore actuellement ...


Le Mensonge, et son Seigneur, ou l'illusion et son Seigneur, est alors ainsi qualifié, dans ce Yoga, car conditionnant le développement du potentiel de conscience inhérent à l'esprit pour rechercher dans des formes extérieures ce délice de félicité éternelle, avec à la clef une félicité artificielle inévitablement car dépendante d'une forme causale extérieure que ce soit une personne, un lieu, un objet ou toute autre dépendance à autre chose que la Présence éternelle, ineffable, d'Ananda partout en tout ...


La Présence en question est dite intérieure, non pas dans le sens d'une boite de conserve sinon parce que non manifeste, non rendu dynamique effective, subjective ou non objectivée comme dit par exemple Douce Mère, alors que le dit extérieur n'est pas non plus nommé ainsi en relation à l'intérieur une boite de conserve sinon le rendu manifeste dynamique effectif, ou objectivé, de l'éternelle Présence de pur délice sans objet primordial pour le dire ainsi ...


Une conscience inversée s'est ainsi développée dans la nature humaine sur terre, qui recherche sa félicité, sous une tas de formes différentes souvent corrompues, de façon extérieure au corps comme à l'extérieur d'une boite de conserve, ou soit dit une félicité conditionnée à quelque chose, et donc un mensonge par rapport à la félicité originelle, ou vérité intrinsèque d'êtreté éternelle; dont alors la Présence d'âme étincelle divine ineffable soutenant, de par derrière le voile, la nature corporelle vivante terrestre est la pure et douce comme tranquille et silencieuse flamme, non encore rendue manifeste, dynamique, effective, non encore objectivée, alors dite intérieure pour cette raison ...


Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son oeuvre de Yoga, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation ...
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car ce sont des mots créés dans ce sens.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel ni individuel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Si un être humain éprouve le besoin mental personnel d'utiliser les mots supramental et surmental afin de leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement, la vie ne tourne par autour de moi-je personnel, prendre conscience de cela fait partie de ce Yoga dit de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'a pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste.
Le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement à travers celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental | SiteMap

Copyright © 2001/2021. supramental.org All Rights Reserved.