Auroville, Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

La Transformation supramentale et Auroville

Anniversaire d'Auroville

Chaque année qui passe la célébration de l'anniversaire d'Auroville place chacun devant l'évidence que quelques soient les jugements et les critiques (que ce soit le reflet d'attentes personnelles non satisfaites ou autres) de la part d'individus qui avaient déjà envoyés Auroville aux oubliettes quand à l'accomplissement de son propos rien n'y fait Auroville et ses habitants actuels continus d'exister et d'entreprendre ce qui n'a jamais été véritablement entrepris jusque maintenant, c'est à dire au lieu d'une réalisation individuelle en séparation de conscience une réalisation collective en unité d'être.
Des réalisations individuelles il y en a eu, qu'elles soient de nature mentale vitale et physique ou spirituelle, et cela n'a rien changé, ou si peu, au reste de notre humanité pour la seule et unique raison qu'une réalisation individuelle, quelque soit sa nature, spirituelle ou matérielle, n'est pas, dans sa forme, communicable à l'autre en dehors de la possibilité par l'autre de copier une réalisation individuelle protagoniste dans sa forme alors qu'il en va différemment en son essence qualitative qui elle ne peut pas être copiée sinon uniquement expérimentée puis réalisée intérieurement parlant...
Nous ne sommes pas destinés à être les clones d'une réalisation individuelle, que celle-ci soit de nature matérielle ou spirituelle ne change rien à l'affaire...
Chacun de nous sommes le bol alchimique de l'incarnation physique en devenir d'une qualité divine particulière, et ce corps physique a commencé son aventure depuis le minéral terrestrement parlant, ainsi que ce n'est pas un hasard si l'esprit impersonnel sans forme dans l'être-corps vivant s'est trouvé de plus en plus attrapé et dépendant de la conscience mentale vitale et physique de son être corps vivant depuis le règne du minéral jusque le règne animal-humain actuel.
L'Esprit n'a pas de forme ni de limite en sa propre nature.
L'Esprit n'a pas non plus de centre personnel en sa propre nature.
L'Esprit est vacuité impersonnelle sans forme, sans image de soi, sans limite, pure puissance d'attention sensible et vivifiante en lequel a lieu la Création autant que la Création et toutes ses expressions mouvements et formes contiennent l'esprit.
Attraper l'Esprit dans la forme est un processus qui, de façon particulière à notre univers évolutif, est passé par le biais d'un enferment limitatif et limitant de l'Esprit dans une forme physique dont la dynamique effective de l'existence est connue en terme d'évolution...
C'est de la conscience force de la matière première, d'apparence inerte uniforme et inconsciente à sa base, dont il est question lorsqu'il est parlé de la Transformation supramentale de notre univers évolutif.
C'est de l'évolution de son potentiel corporel involué de conscience dynamique et d'énergie effective pour l'aspect dit matériel de notre corps à chacun dont il est question dans le Yoga Intégral de Sri Aurobindo, reflet de ce que ce corps est destiné à incarné une qualité divine particulière manifestation de sa diversité dans l'unité par l'Intelligence divine Ineffable dans la Création.
Si on cherche à résoudre cette équation évolutive de l'existence corporelle par le biais de la libération de l'esprit pour ses retrouvailles impersonnelles sans forme et sans limite alors nous nous éloignons de la terre et de la Création, et ma foi la chose n'est pas si difficile que cela une fois qu'on a compris le mécanisme pour le dire ainsi...
Si par contre nous parlons de l'étape nouvelle de l'évolution de la conscience énergie corporelle du corps vivant dans notre univers évolutif, évolution matérielle dont notre terre est le bol alchimique universel collectif, alors la chose est de loin plus complexe car il ne s'agit pas de faire des clones, il s'agit d'atteindre à la diversité unique de chaque corps en même temps que de vivre l'Unité primordiale de la conscience et de l'énergie de la Création...
Auroville est cette entreprise actuelle, pionnière, de cette réalisation matérielle de la diversité physique dans l'unité primordiale, et lorsqu'il est question de réalisation collective ça ne veut pas dire qu'il s'agit de la même réalisation individuelle pour tous sinon qu'aucun individu ne peut aller plus loin en avant de là où en sont le reste des individus concernant la transformation évolution de son corps de conscience énergie matière vivant.
C'est là toute la différence, et les incompréhensions qui en découlent concernant le propos de Sri Aurobindo, qui est qu'il ne s'agit pas d'une réalisation individuelle de l'esprit il s'agit d'une réalisation divine de la diversité dans l'unité sur le plan de la forme matérielle corporelle vivante.
Avant le commencement de la Transformation supramentale de notre monde c'est l'individu en tant qu'esprit ainsi que sa réalisation individuelle chacun dans sa forme corporelle séparée des autres formes corporelles vivantes qui est connue en terme de chemin spirituel, et l'aboutissement de cette réalisation individuelle ce sont les retrouvailles avec sa nature vacuitive impersonnelle d'origine pour l'esprit qui alors quitte sa forme corporelle pour se fondre dans l'Esprit impersonnel de la Création ...
Des précurseurs nous ont pourtant parler de l'âme, mais le mot âme a pris un sens différent de son indication première qui n'est pas un état plus éthérique de l'esprit dans le corps sinon un être de l'Etre Ineffable. Un indéfinissable aspatial et intemporel que notre mental aura beau perdre son temps à le définir cela ne sert à rien car l'âme n'est pas un principe spatio-temporel ...
Seul ce qui est défini dans des limites spatio-temporelle peut être expliquer de façon à définir sa nature.
Hors ce n'est pas le cas ni de l'âme dans le corps ni de l'Ame Transcendante sinon que dans l'être-corps vivant l'âme étant attrapée, temporellement parlant, dans des limites corporelles alors notre mental humain tend à se précipiter à appeler du nom d'âme des formes plus subtiles de la conscience énergie mentale et vitale de son esprit et ainsi sont nées des images mentales définies de la nature de l'âme dans l'être-corps vivant ...
Si le corps physique vivant est l'évolution de la conscience force involuée de la substance de matière première de notre univers évolutif, l'âme dans ce corps est le ferment divin, ou la porte, ou la voie ou comme chacun veut l'appeler, de l'incarnation d'une particularité divine du Transcendant...
Une incarnation qui ne peut avoir lieu que lorsque le corps de matière, sa conscience et son énergie densifiées formant sa matière physique actuelle, sont transformés en conséquence...
On peut alors aussi parler de l'évolution de l'âme, mais dans ce cas il ne s'agit pas de l'évolution de la conscience et de l'énergie corporelle involuées sinon de l'évolution du rayonnement expansif de la qualité divine dont alors l'âme dans le corps vivant est la protagoniste...
Auroville est le lieu de l'évolution en même temps de l'aspect dit, symboliquement, extérieur, ou soit dit la conscience et l'énergie du corps de matière et celle intérieure de l'âme divine, et cette évolution, en apparence double, peut paraitre de nature individuelle exclusivement lorsque que regardée depuis un angle individuel...
Le propos d'Auroville c'est une évolution de concert de la conscience énergie involuée de la matière corporelle en même temps que le rayonnement divin de l'âme vit une expansion dans ce corps de son vivant ...
Hors la réalité dont l'Agenda de Mère témoigne c'est que ce n'est pas une entreprise qui peut être menée par un seul être-corps vivant de façon séparée des autres êtres-corps vivants sinon que les premiers doivent attendre les derniers pour le dire ainsi, avant d'aller plus en avant tous ensembles de nouveau à chaque nouvelle avancée; que ce soit une avancée sur le plan du mental du vital et du physique ou celle de l'esprit et de l'âme c'est un processus évolutif collectif dans le sens où c'est tous ensembles, bien que chacun à un rythme et une forme particulière, que notre humanité se dirige vers la pleine réalisation de la diversité dans l'unité de notre univers évolutif dans sa multitude d'être-corps vivants terrestres incarné chacun par une particularité divine rendue manifeste dans la Création ...