Surhomme, Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

La Naissance divine.

La psyche est donc l'être conscient véritable dans notre être-corps humain vivant, qui n'est pas de nature mentale mais qui parce que son développement dans l'être humain vivant naturel a lieu principalement à travers le mental alors la psyche dans l'être-corps humain vivant naturel tend à être dépendante des forces du Mental pour son existence terrestre et universelle.
Dans le contexte du Yoga de Sri Aurobindo, il est indiqué que son action commence là où la réalisation d'antérieures formes du Yoga culminent concernant la psyche.
Cette culmination, est celle de la psyche libérée de sa prison mentale personnelle dans le corps humain vivant, qui s'élevant, la psyche libérée, jusqu'au règne de ce qui est connu en terme d'Atman en sanskrit fusionne alors, pour le dire ainsi, avec l'Atman dans des retrouvailles avec sa Source Consciente Cosmique d'Etre.
Si, étymologiquement parlant, puisque l'Atam est par delà, qualitativement parlant, des mondes du Mental on peut éventuellement parler d'une réalisation supramentale concernant cette fusion de la psyché libérée avec l'Atman, par contre si nous parlons du Monde Supramental et du processus supramental de Transformation de notre monde dont il est question dans le propos de Sri Aurobindo alors il est sain de ne pas faire d'amalgame à ce sujet...
D'une part la fusion de la psyche libérée avec sa Source Consciente Cosmique d'Etre n'est pas nouvelle, cela quelques êtres humains vivants l'ont réalisé dans le passé, avant notre civilisation actuelle, qui sont devenus le centre de rayonnement divin cosmique à l'origine de la formation de groupes de travail intérieur en conséquence, et d'autre part, dans la voie du Yoga de Sri Aurobindo, il ne s'agit plus, comme c'est ce qui se passait auparavant, de quitter notre corps et monde terrestre pour une extase (ou enstase comme on dit aussi) connue en terme de Nirvana Suprême concernant la réalisation divine de la psyche libérée ainsi culminante au-dessus de la tête comme on dit.
La différence est à ce point impactante que dans la voie du Yoga de Sri Aurobindo il n'est plus besoin de passer par le long et difficulteux processus de la libération de la psyche dans notre corps jusque sa fusion cosmique d'être en l'Atman, sinon que c'est directement depuis une manifestation divine de la force Supramentale, véhiculée par l'Atman dans la Création, qu'un être psychique divin prend vie en le profond en arrière du coeur.
Depuis son sommet volcanique en éternel éruption de son Ananda
Un doux filet de lave d'or descend dans la caverne secrète de l'être corporé
Illuminant celle-ci par la naissance sacrée d'un être de l'Etre Ineffable...
C'est alors dés le moment où cet enfant divin être de l'Etre Ineffable, l'être psychique dont parle Sri Aurobindo, prend naissance en le profond en arrière du cœur que commence véritablement le Yoga de Sri Aurobindo; qui consiste en une contagion rayonnante, circulaire de plus en plus élargie, pour le dire ainsi, de la lumière d'Ananda de l'être psychique en question jusque dans toutes les parties, de l'être intérieur pour commencer, donnant lieu à une conversion lumineuse des forces vitales et mentales de l'être-corps vivant qui alors se rendent, pour ainsi dire, à l'œuvre divine de Création...
Concernant l'être psychique en question, dont il est parlé aussi en terme d'âme dans des religions humaines correspondantes, cet enfant divin peut naitre depuis la purification de la psyche dans le corps humain vivant lorsque cette psyché ainsi purifiée, par le biais des actes sincères de service désintéressé envers autrui entretenu par la culture d'un état de conscience interne libre d'égocentrisme, lorsque la psyché ainsi purifiée donc, devenue sainte comme on dit, est touchée, pour le dire ainsi, par le Souffle de l'Intelligence divine créatrice donnant alors naissance à un enfant divin en la caverne secrète de l'être en le profond en arrière du cœur.
Quelque soit le processus, il en existe d'autres, connus, et non encore connus vraisemblablement parlant, participant de la naissance sacrée d'un être de l'Ineffable dans le profond en arrière du cœur, une fois cette naissance advenue c'est à partir de ce centre divin intérieur que commence à rayonner la lumière divine capable d'une conversion des forces du vital et du mental dans l'être-corps humain vivant protagoniste de cette naissance divine intérieure.
Au tout début, et ce possiblement quelque soit le processus concerné, il s'agit d'un embryon d'être psychique mais qui peut grandir, depuis l'intérieur, en expansion rayonnante.
Et de fait c'est ce qui se passe, lorsque la psyche de l'être-corps humain vivant se purifiant de ses conditionnements vitaux et mentaux entre en communion avec cet embryon d'être psychique le tout donnant lieu à l'apparition subite autant qu'instantanée d'une bouffée Amour sans objet propre à cette unité de la psyche humaine avec la psyche divine en le profond en arrière du cœur.
Il n'est donc pas lieu, et même encore moins, de s'asseoir sur ses lauriers une fois la naissance psychique divine ayant lieu en le profond en arrière du cœur, sinon qu'il est au contraire nécessaire de vivre une vie, intérieure autant qu'extérieure, qui participe d'une part de la purification de la psyche dans notre être-corps humain naturel et d'autre part qui participe de l'expansion de la lumière divine de l'être psychique depuis en le profond en arrière du cœur.
Cette étape, naissance d'un embryon d'être psychique en le profond en arrière du cœur et purification et unité divine intérieure de la psyche naturelle à l'être-corps humain vivant, cette étape donc, dans le contexte du processus supramental, est connue en terme de Yoga Intégral de Sri Aurobindo; qui est alors une préparation spirituelle intégrale des forces vitales et mentales de l'être-corps humain vivant avant que ne puisse commencer le Yoga Supramental de la Transformation du corps humain vivant jusque dans son aspect physique le plus extériorisé ...
C'est une étape lente, mais sage, qui s'étale sur des dizaines d'années plus souvent qu'autre chose, et qui demande alors de cultiver de la patience autant que de la persévérance des plus puissantes et plus profondes qui soient dans ce domaine; les forces dites adverses étant là pour nous rappeler, pour le dire ainsi, le travail encore à faire en même temps que la force divine dynamique effective propre à ce Yoga, la force de la Mère, est qui œuvre, à chaque fois que nous la laissons faire, à la purification de la psyche humaine naturelle dans notre être-corps vivant...