Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.

La Mort ...

Nous vivons une époque exceptionnelle durant laquelle la Gràce est présente pour tout le monde, qui rend possible une accélération de la naissance d'un individu de la nature de l'Absolu dans chaque corps vivant.

La mort, n'est pas ce qui rend possible cette naissance, et si durant la vie de notre nature mentale vitale physique personnalisée nous n'avons pas fait d'efforts personnels prolongés comme persévérants dans le sens de rendre possible la naissance d'un individu de la nature de l'Absolu dans notre être-corps vivant, alors inutile de se faire des illusions dans la croyance que nous allons revenir dans une autre vie pour ce faire, notre personnalité humaine mentale vitale physique n'ayant qu'une seule et unique vie sur terre ...

A notre époque où la culture du farniente est devenue à la mode, ou on pense en terme de vivre une vie facile sans problème voir sans trop de problème, une vie pour se la couler douce comme on dit, une vie ou l'effort humain est remplacé par les machines et autres modes artificiels facilitant la vie humaine au quotidien comme on dit, une époque où les guru de la médecine et du bien être sont recherchés pour faire le travail à notre place, à cette époque donc peu d'êtres humains parmi la majorité des êtres humains semblent avoir compris qu'il s'agit non pas la vie mais la mort qui est ainsi cultivée...

Douce Mère, habitée de la compassion propre à une mère pour ses enfants, a fait en sorte de créer un cadre de vie dans lequel les sadhak du Yoga de Sri Aurobindo n'avaient pas à se préoccuper par l'argent ni par l'organisation des besoins humains au jour le jour concernant l'organisation matérielle de ce cadre de vie, dont on parle en terme d'Ashram de Sri Aurobindo mais qui n'a rien d'un Ashram au sens classique habituel de ce mot ...

Résultat des courses comme on dit, un plus qu'infime nombre de sadhak vivants dans ce dit Ashram a entrepris de faire l'effort personnel persévérant nécéssaire au commencement de la sadhana dans ce Yoga alors que le reste se reposaient uniquement sur l'aide que Douce Mère apportait; sans faire aucun effort sur eux-même concernant leur état de conscience, leur attitude, et la culture de l'egocentrisme chronique propre à notre humanité depuis sa chute historique.

Sri Aurobindo déjà, lors de son départ en 1950, a précisé que notre monde n'est pas prêt, et Douce Mère a tout fait pour qu'il le soit ainsi que Satprem-Sujata à sa suite ont fait en sorte que notre humanité soit prête...

Mais que reste-t-il de ce que Sri Aurobindo, Douce Mère, Satprem-Sujata ont fait concernant cette tentative de rendre notre humanité prête à collaborer au processus supramental de la Transformation de notre monde, sommes nous en droit de nous demander à la vue de ce que nous assistons à du supramentalisme comme il en a été des ismes crées sur leur travail pour l'humanité concernant Gautama Bouddha et Jésus-Christ ...

Il n'existe pas de miracle, si notre humanité n'accomplie pas son rôle originel de servir l'oeuvre de l'Absolu, alors elle peut encore disparaître et sera remplacée par une autre espèce ...

 

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.
Le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur. Vous pouvez partager le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage. De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant