Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.

Mental de Lumière

Le mental de lumière dont il est question dans le contexte du Yoga Intégral de Sri Aurobindo n'est pas un mental supérieur parmi les mondes hiérarchisés du Mental Universel sinon une mutation du mental séparateur au niveau cellulaire, un mental de lumière qui est le reflet actuel de la matérialisation de l'union du Ciel et de la Terre ...union qui sera le commencement de l'existence supramentale sur terre, C'est dans le corps cellulaire que cela se passe donc, et non pas dans la partie frontale du cerveau à penser la vie ses formes et ses êtres vivants. Au plus notre être conscient pénètre en profondeur par en dedans en le profond en arrière de l'organe cœur physique et de l'énergie cœur éthérique du vital, au plus nous sommes mis en présence, c'est le cas de le dire, de l'être en soi, c'est à dire non pas l'être mental ni l'être vital ni l'être physique intérieurs sinon l'être tout court pour le dire ainsi ... L'être intérieur triple, mental vital et physique, est aussi l'être en soi mais de vibration de conscience mentale d'énergie vitale et de matière physique respectivement parlant, et donc ce n'est pas l'être dans sa pureté d'existence divine ... L'être en soi est l'être divin central donc, si ce n'est que l’ajout du qualificatif divin à l'être peut donner à penser que le Divin et l'être sont deux choses différentes, alors que le qualificatif de Divin indique absolument le contraire c'est à dire l'absence totale de séparation avec la Présence divine Ineffable originelle de la Création ... L'être en soi est donc le Divin en son originalité, mais là aussi on peut penser qu'il s'agit de deux choses différentes, c'est à dire un être personnel et un divin le mot être étant associé au concept d'être quelqu'un de personnel en particulier alors l'interprétation d'être le Divin peut donner lieu à de la folie dans la foule; comme on nous dit que cela est arrivé à l'époque de Jésus-Christ lorsqu'il aurait dit "je suis le Divin" ... "Je suis", dans ce cas de figure, n'est pas représentatif du moi humain personnel et de son sens mental personnel de soi-même séparé et indépendant du tout manifeste et du Divin ... "Je suis", est au contraire indicatif de la fin de l'existence d'un je-moi personnel d'un côté et de l'autre le Divin, le mot être étant alors indicatif de l'être en soi qui est libre de toute projection mentale d'un je-moi suis quelque chose ou quelqu'un ou ceci ou cela ... L'être mental, l'être vital et l'être physique intérieurs, dans l'être-corps humain vivant, sont aussi inséparables de leur condition mentale vitale et physique, mais ce ne sont pas le Divin dans leur état d'être mental vital et physique actuel ... Ou soit dit ce ne sont pas leur expression divine d'origine en leur actualité, sinon en devenir de l'être dans l'être-corps humain vivant ... Jusque maintenant, reflet du cheminement passé parcouru par notre humanité pour atteindre au Divin comme on dit, jusque maintenant donc c'est à travers une ascension vibratoire provenant d'une action descendante du Divin au-delà de la Création jusque dans l'être-corps vivant terrestre que cette divinisation de l'être triple intérieur à été tenté avec son phénomène dit d'Avatar du Divin ... Douce Mère, nous indique que Sri Aurobindo est le dernier Avatar du Divin, ou descente divine, avant le règne du Supramental sur terre ... L'Avatar du Divin, lorsque incorporé, prend sur son corps ce qu'il est nécessaire de transformer du passé évolutif de notre monde afin qu'autre chose émerge de ce corps qui ne sera plus représentatif d'un tel passé ... Douce Mère par exemple, a pris sur son corps (pour le dire ainsi car il ne s'agissait pas tant d'un choix personnel que de sa condition d'Avatar du Divin) l'historique des forces du Vital dans notre monde dont alors l'occultisme a été l'enfantement de cet historique avec sa science ésotérique correspondante utilisant les pouvoirs dit éthériques du Vital pour obtenir des effets matériels sur terre ...Douce Mère revivant alors dans son corps tous les pouvoirs en question du Vital ... Sri Aurobindo lui a pris sur son corps l'historique du développement ascendant du Mental, revivant la dite ascension jusque son point dit de non retour appelé du nom de Nirvana ... Le propos de l'Avatar du Divin à revivre dans son être-corps vivant ce qui appartient à l'historique évolutif de notre monde n'est pas de refaire ni d'atteindre la même chose sinon de transmuter ce passé afin de passer à autre chose comme on dit ... Le propos du Yoga Intégral de Sri Aurobindo n'est donc pas de refaire le parcours des anciennes traditions spirituelles ni non plus donc de faire comme Douce Mère et Sri Aurobindo sinon de préparer l'être-corps humain actuel, représentant actuel de la pointe de cette évolution passée, pour qu'une absolument toute nouvelle orientation de cette évolution ait lieu qui ne dépend pas de ce qui s'est déjà passé ... Simplement c'est sans compter sur les égrégores représentatifs des dites anciennes traditions qui exerçant encore une domination sur notre humanité oeuvre, depuis un instinct de survie, à conserver les méthodes et moyens passés de l'évolution de la Conscience-force involuée de notre monde ... La force supramentale incarnée dans l'être-corps vivant de Sri Aurobindo et de Douce Mère a donc deux fonctions, l'une une mutation des états de conscience et d'énergie passés et l'autre une mutation physique préparatoire à la matérialisation d'une absolument toute nouvelle espèce corporelle vivante intelligente sur terre, qui ne sera pas une amélioration ni une perfection de l'espèce animale-humaine dominante actuelle ... L'avènement de cette nouvelle espèce corporelle, cela a lieu au niveau de la dimension cellulaire du corps de matière dans notre monde, une dimension qui n'est pas celle que nos scientifiques matérialistes observent lorsque plongeant leur microscopes dans la matière cellulaire apparente du corps physiques ... Pour pouvoir connaitre cette dimension, dans le sens ici de la vivre, il est nécessaire d'exister en son cœur et non pas de projeter la perception du réel par nos sens physiques ... Hors ce cœur est un être, l'être de la cellule primordial, et cet être nous le vivons de plus en plus au plus notre être conscient abandonne son identification et dépendance à l'être mental vital et physique triples intérieurs pour passer à vivre en l'être en soi en le profond en arrière du cœur organe physique et celui du cœur vital éthérique car c'est là, à ce niveau du corps, pour le dire ainsi, que le centre d'être divin rayonne sa Présence-étincelle qui alors projette l’être conscient ayant réalisé l'unité correspondante au cœur de la réalité cellulaire originelle ... Ce n'est pas ni avec le mental ni avec le vital ni non plus avec le physique que nous pouvons toucher ce cœur cellulaire originel, c'est en étant UN avec la Présence étincelle divine en le profond en arrière du cœur ... A suivre :

 

Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son Yoga supramental, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation par les protagonistes donnant à ces mots un sens mental personnel de leur cru.
Et bien sur ce n'est pas l'ajoût de l'adjectif, supramentaux, et du mot supramental dans une traduction manipulée en français d'un channeling en anglais considéré comme le livre de chevet de personnes se réclamant de l'ésotérisme qui va changer quoi que ce soit concernant l'origine de ces mots, supramental et surmental.
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car créés à cet effet.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Il n'est pas interdit de se faire plair personnellement comme on dit, et si un être humain éprouve le besoin mental personnel de se faire paliasir personnellement en utilisant ces mots pour leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement c'est ouvrir la porte à de la désinformation concernant des êtres humains s'intéressant au Yoga de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'ayant pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste, il n'existe pas de livres commerciaux contenant des enseignements reflets de la pensée mentale personnelle de son auteur.
Ainsi de même le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement dans celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.