Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

L'humanité et les Dieux.

 

Jusqu'à présent, en partie par ignorance mais aussi en partie parce que notre être-corps naturel n'est pas encore prêt pour vivre le Divin, jusqu'à présent donc notre humanité a existé en dépendance, a appelé et appelle encore, les êtres-forces connus comme les Dieux du panthéon pour la satisfaction des besoins humains physiques vitaux et mentaux.
Dans le processus supramental, parce qu'il se produit une ouverture par le haut au début du Yoga de Sri Aurobindo, alors, sadhak de ce Yoga, par ignorance plus qu'autre chose, nous tendons à répondre et à établir des liens avec des émanations des dits Dieux du panthéon reflet de ce que, dans le passé historique de notre humanité, ces Dieux ont été considérés comme étant le Divin...
La réalité de la création de ces liens ne se révèle pas tout de suite, et il faut parfois des années avant de prendre conscience que d'une part ces liens avec les dits Dieux du panthéon ne sont pas gratuits, qui nous rendent débiteurs envers ces Dieux, et d'autre part c'est le moyen terme intermédiaire par le biais duquel les dit Dieux entretiennent leur dominance sur notre humanité...
Bien des pouvoirs différents peuvent se manifester dans la conscience du sadhak ayant accepté de créer ces liens. 
Des pouvoirs que le sadhak peut utiliser pour faire ce qui, dans sa conscience humaine personnelle, est le bien ainsi que contre ce qui, dans sa conscience personnelle, est le mal, et l'illusion guette alors tout être humain attrapé dans cette croyance de faire le bien et de lutter contre le mal en fonction de ses concepts, de ses sentiments, de ses émotions et de ses sensations personnels de ce que sont le bien et le mal dans notre monde.
Des êtres humains leaders dans le passé historique de notre humanité ont ainsi créés des groupes d'êtres humains vivants en les enseignants à propos de ce que, personnellement, chacun de ces leaders considérait être personnellement le bien et le mal, et la conséquence a été l'apparition de sectes correspondantes, dont certaines sont devenues des religions officielles dans les différents pays de notre monde terrestre, certains justifiant l'authenticité des dites religions en utilisant le nom d'un Prophète ou Avatar du Divin reflet de ce que ces leaders ont été en contact avec un être ayant l'apparence d'un de ces Prophète ou Avatar du Divin.
Qui sont donc ces Dieux du panthéon dont notre humanité est dépendante depuis des milliers d'années, et qu'elle continue de prendre pour le Divin ?
Ce sont les être-forces égrégores nés de la rencontre avec l'incarnation des mondes cosmiques du surmental lumineux, de façon descendante sous la forme de chute vibratoire conséquentes, qui une fois ayant atteinte aux mondes de l'énergie surplombant notre monde physique, après être passé par les mondes de la conscience, s'incarnent dans un être-corps vivant pour, en quelque sorte, baratter la matière inconsciente uniforme et inerte base de l'existence physique de notre monde terrestre, afin de la préparer à l'incarnation divine de la Lumière directement...
Ces Dieux ne sont pas le Divin donc sinon des êtres-forces des mondes intermédiaires dont la tâche a été de préparer la matière inconsciente inerte et uniforme de notre monde physique à sa future incarnation par le Divin. 
Des Dieux qui, sous la forme d'égrégores, ont dirigé l'évolution de la conscience dynamique et de l'énergie effective involuée dans la matière de base de notre monde physique, afin de préparer cette matière terrestre à son incarnation par la Lumière divine...
Il est dans notre être-corps humain vivant un aspect, l'être vital, naturellement infantile pour le dire ainsi, qui tend à prendre tout ce qui brille pour de l'or et qui est qui, fasciner par les pouvoirs des dits Dieux du panthéon, a élevé ceux-ci au rang de Divin en raison de leur puissance d'action sur la matière de notre monde terrestre.
Qui dit pouvoir sur la matière ne dit pas Divin, notre humanité commence à s'en rendre compte notamment grâce aux technologies artificielles qui si elles ont un pouvoir d'action sur la matière de notre monde n'ont par contre aucun pouvoir de transformation des lois physiques millénaires récurrentes de la matière terrestre...
Depuis l'ouverture d'un brèche, littéralement parlant, entre notre monde terrestre et la sphère divine au-delà des mondes du surmental lumineux (et donc bien au-delà aussi du monde des Dieux du panthéon, qui sont que des égrégores des anciennes manifestation des mondes du surmental lumineux) depuis l'ouverture d'une brèche donc, de par l'oeuvre de l'Avatar Divin de l'évolution sous ses aspects de Sri Aurobindo et Douce Mère, le cours de l'évolution de la conscience énergie de la matière terrestre collective de notre monde a commencé à être ouvrée directement par la Lumière correspondante, c'est à dire la Lumière qualifiée de Supramentale. 
Tout dépend alors maintenant de ce que notre humanité, au lieu de continuer de faire appel, et donc d'entretenir sa dépendance, aux Dieux des différents panthéons de notre univers évolutif s'ouvre, comme s'ouvre une fleur, à cette Lumière divine qui ainsi pourra parachever la préparation de la matière terrestre de notre monde physique à l'incarnation divine qui est son véritable destin... 
La peur de l'inconnu, la recherche de la sécurité par l'entretien d'une existence statique dans laquelle rien ne change, la difficulté à se remettre en question profondément, mais aussi les ambitions et l'orgueil du moi humain à vouloir imposer ses goûts et ses préférences personnels à la vie ses formes et à ses êtres vivants dans notre monde terrestre sont encore ce qui fait obstacle à ce laisser faire la Lumière divine dans notre monde physique...
Pourtant notre confusion humaine qui prend pour des manifestation du Divin les Dieux du panthéon n'est pas tant une erreur qu'un manque de connaissance du processus préparatoire de la matière terrestre de notre monde pour son incarnation divine...
Car si le surmental lumineux n'est pas un monde divin, si les Dieux du panthéon sont des égrégores des émanations passées des puissances lumineuse du surmental, c'est parce que c'est la volonté divine qui agit ainsi de par derrière le voile, afin de préparer la matière physique de notre monde à son incarnation divine directement et ainsi voir notre univers évolutif être élevé dans l'existence divine de la Création.
Simplement nous en sommes encore, et notre matérialisme nous le montre bien, nous en sommes encore à confondre la forme avec l'essence de la forme, et si le surmental lumineux et les égrégores du surmental lumineux qui sont les Dieux du panthéon sont bien la forme sous laquelle et à travers lesquelles le Divin a préparé la matière terrestre à son incarnation divine ce ne sont pas ces formes qui priment dans ce processus, sinon l'essence de ce qu'elles représentes de façon intermédiaire c'est à dire l'incarnation divine...
Notre ignorance à ce sujet est à ce point entretenue par les dit Dieux du panthéon, qu'ils sont (certains) qui ont cachés à notre humanité l'existence d'une déjà première incarnation du Divin dans la matière du corps humain vivant, celle connue sous le nom d'Eden, une réaction de ces Dieux qui est celle similaire à la possessivité dont des parents peuvent faire preuve envers leurs enfants qui les empêchent d'affronter la vie en leur créant un monde cocon les protégeant de toute souffrance et confrontation avec la vie au quotidien, faisant ainsi obstacle à l'épanouissement libre de leurs enfants qui alors deviennent un projection de la vie de leur parents pour la continuité de la vie de leur parents même une fois ceux-ci ayant quitté le monde physique ...