Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

L'évolution et la réincarnation.

 

Lorsqu'il est parlé d'évolution et de réincarnation il est utile de préciser ce que nous mettons dans ces mots, au risque de ne pas être compris voir d'être mal-interprété et ainsi donner lieu à l'existence de conflit d'opinion humaine personnelle sur la réincarnation et l'évolution voir même une remise en question humaine sur leur existence.
Ainsi, tout ce qui suit consiste en une façon très concise autant que globalement exprimé utilisant la forme mentale imagée propre à notre langage mental pour traiter le sujet, autant dans les détails la chose est de loin plus complexe, cela va de soi, et surtout les images utilisées ne sont que des indications utiles au fonctionnement de notre mental humain pour aborder mentalement la chose ...
L'utilité d'une telle précision s'impose alors d'elle-même dans le contexte d'échange de nature mentale à propos du processus Supramental, dans la mesure où dans d'autres processus d'ascendance divine l'approche est différente au point que l'on peut se trouver confus quand à la réalité ou non de la réincarnation ainsi que concernant la nature de l'évolution dont il est question lorsque des échanges de nature mentale ont lieu à ce sujet.
Le tout pris dans son contexte, il existe donc plusieurs processus d'ascendance divine en présence dans notre univers évolutif, dont nous pouvons alors mettre en valeur deux des principaux les plus connus populairement l'un étant l'incarnation d'un processus divin particulier concernant l'esprit dans l'être-corps humain vivant et l'autre concernant l'énergie de vie dans ce même être-corps humain vivant, deux processus de l'Absolu qui participent puissamment de la tentative, pour le dire ainsi, du Divin de faire en sorte que notre espèce humaine accomplisse ce pour quoi elle a été choisie sur terre par le Divin.
Dans ce contexte, Sri Aurobindo et Douce Mère nous indiquent que si notre espèce humaine n'accomplie pas ce pour quoi elle a été choisie par le Divin alors une autre espèce sera choisie qui prendra la place de l'espèce humaine.
Un processus d'ascendance divine veut dire qu'il s'agit d'une action de divinisation d'aspects non encore divin, manifestement parlant, dans notre univers évolutif, par le biais de la manifestation d'une force divine particulière dans ce sens...
Concernant l'espèce humaine, la chose est pourtant plus complexe car elle a déjà été divine, sur terre à l'époque dite de l'Eden, si ce n'est que seule une toute petite partie représentative de l'espèce humaine a été concernée alors que la grande totalité du reste de l'humanité ne l'était pas encore...
L'Eden, c'est l'époque, terrestrement parlant, lorsque le Divin a choisi, pour le dire ainsi, l'espèce humaine parmi toutes les autres espèces d'être-corps vivants sur terre pour incarner centralement l'unité de la créature vivante avec l'intelligence divine créatrice, donnant lieu à l'apparition de la présence d'un être-corps humain vivant d'unité divine, ou soit dit ce qui est aussi connu en terme d'un individu d'âme divine, le mot individu indiquant ici l'absence de division entre l'être-corps vivant et l'intelligence divine créatrice ineffable ...
A cette époque a eu lieu ce qui est connu en terme de chute humaine historique, dont Douce Mère parle en terme de participante de l'évolution générale de la Conscience-force involuée de notre monde.
Une chute qui a consistée en une tentative de contagion à toute l'espèce humaine vivante concernant la réalisation divine de la toute petite partie première protagoniste de cette réalisation de l'unité divine de l'être-corps humain vivant.
Cette réalisation divine, ce n'est pas celle d'une étincelle d'âme divine en le profond en arrière du cœur séparée de l'esprit et de la matière de l'être-corps protagoniste sinon celle d'une unité d'esprit de corps et d'âme divinisés donnant alors vie à un être-corps humain vivant d'unité divine sur terre.
Depuis le moment de cette chute humaine historique, notre univers évolutif, l'évolution de sa conscience-force involuée, s'est vue altérée laissant place à un tourne en rond fait d'une illusion d'évolution superficielle, qui en réalité laisse notre univers évolutif dans le même état d'absence dynamique d'évolution et dont alors la mort est la résultante inévitable telle l'eau de l'étang croupie de par sa stagnation.
Les processus d'ascendance divine concernant centralement l'espèce humaine sont le fait de la volonté du Divin de conserver l'existence de notre espèce humaine jusque l'accomplissement de ce pourquoi le Divin l'a choisie pour le représenter sur terre, pour le dire ainsi, autant il n'est pas certain que le choix d'une autre espèce puisse accomplir mieux la chose d'une part et d'autre part lorsque le Divin a décidé quelque chose, pour le dire ainsi, alors et quelques soient les obstacles en présence à l'accomplissement de sa décision face à ceux-ci, ces obstacles, le Divin adapte le cours de l'accomplissement divin de notre espèce humaine à toutes les actions contraires; qui alors finissent, en partie, par être utiles au propos Divin ...
Sri Aurobindo et Douce Mère, représentent le processus Divin qui concerne centralement l'involution puis évolution de la conscience-force involuée de notre univers évolutif.
Ou soit dit non pas seulement l'espèce humaine sinon toutes les formes de la vie depuis avant même l'apparition des règnes du minéral, du végétal, de l'animal et de l'espèce humaine terrestrement parlant.
Il s'agit d'un processus d'ascendance divine qui concerne le passage de notre univers évolutif à sa prochaine étape, celle connue en terme de supramentale, après ses étapes antérieures connues en terme de vital et de mental dans le langague de Sri Aurobindo.
Un processus qui concerne donc aussi notre espèce humaine mais pas de façon exclusive concernant le reste des royaumes de conscience-force composants la totalité de conscience-énergie-matière involuée en évolution de notre univers.
Soutenant, de façon sous-jacente, cette involution-évolution, existe une lumière divine, qui existe dans toutes les espèces vivantes des différents règnes évolutifs, et donc pas exclusivement dans l'espèce humaine, et dont alors dans chaque espèce de la vie corporelle dans notre monde il existe une évolution bigarrée de cette lumière divine reflet de ce que notre univers est de nature évolutive.
Sri Aurobindo parle de l'évolution de cette lumière divine en la désignant en terme d'être psychique, une désignation qui n'a rien à voir avec l'application courante du mot psychique concernant des états plus subtils de l'esprit et du mental humains, sinon parce qu'il s'agit de la psyché divine dont la lumière divine en question est la représentante en évolution dans notre univers évolutif...
Cette lumière divine, est ce qui est concernée lorsqu'il est question de parler de la réincarnation de l'être psychique dans le propos de Sri Aurobindo, et qui alors de vie en vie retrouve sa nature divine de plus en plus mais non pas sous son aspect d'origine non manifeste sinon comme ayant pris la couleur, pour le dire ainsi, mieux dit le parfum, des états de conscience énergie matière qu'elle a incarnée d'espèce en espèce vivante d'être-corps de conscience-énergie-matière dans notre univers évolutif.
La particularité de cette lumière divine en évolution, c'est que son évolution ne se fait pas de façon séparée et indépendante de l'aspect particulier que son évolution bigarrée prend dans les différents être-corps vivants toutes les espèces confondues.
C'est une lumière divine qui évolue en unité d'évolution avec tous ses aspects particuliers, et c'est donc une évolution qui, individualisée dans un être-corps vivant, peut aller plus en avant mais qui doit attendre que ses autres aspects individualisés évoluent de même car sa nature intrinsèque est l'unité divine.
Ce n'est pas la personnalité humaine, et encore moins l'ego humain, qui sont désignés comme se réincarnant dans ce dont Sri Aurobindo parle en terme de réincarnation de l'être psychique. C'est cette lumière divine de la psyché divine qui, quelque soient ses aspects collectifs ou individualisés, réincarne sa dynamique effective évoluée dans à chaque fois un tout nouveau corps doté à chaque fois d'une toute nouvelle personnalité pour la totalité de l'évolution de sa lumière divine à jamais indivisible...
Cette lumière de la psyché divine, a cette particularité qu'elle participe centralement de l'évolution de l'être conscient et de sa dynamique effective partout dans toutes les formes de la vie et de la matière terrestre.
Ou soit dit ce dont Sri Aurobindo parle en terme de Conscience-force, qui consiste en la qualité éternelle dynamique d'être conscient (sans objet) en même temps que la qualité d'effectivité (sans objet) intrinsèque à l'Eternel Ineffable.
L'être psychique dont parle Sri Aurobindo est donc une particularité de la psychée divine dont la qualité dynamique d'être conscient et la force effective sont les attribues divins qui évoluent, de vie de vie à chaque fois nouvelle de façon indivisible de la totalité de l'évolution de ses attributs dynamiques et effectifs d'être conscient dans le contexte de l'évolution totale de la conscience-force involuée de notre univers évolutif...