Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.

Divin et Evolution

Lorsqu'il est utilisé le mot divin, de façon générale, en occident pour le moins, c'est au démiurge des religions officielles auquel il est pensé, et ce faisant il existe des interprétations conceptuelles et des réactivités émotionnelles correspondantes aux religions correspondantes concernant ce qui désigné sous le nom de Dieu dans ces religions....


Dans le contexte du Yoga de Sri Aurobindo il en va tout autrement, le Divin dont il est question n'a absolument rien à voir avec le démiurge des religions officielles en occident ...


Expliquer ce Divin dont il est question dans ce Yoga, pose une difficulté dans la mesure où il ne s'agit pas d'une nature définissable mentalement parlant ...


Avant que les mots et leur usage ne soient utilisés pour donner un sens conceptuel à ce qui est de la nature du Divin ou non, en Inde ces mots étaient des mantra, des sons vibratoires qui rendaient possibles d'expérimenter directement ce qui correspondaient à la fréquence vibratoire correspondante à ces sons concernant la gamme des différents mondes de conscience-énergie-matiere imbriqués les uns les autres formant le monde manifeste de la Création ...

Ces mantra, ces sons vibratoires ne sont pas des pensées sinon la représentation sonique de la fréquence vibratoire des mondes de conscience-énergie-matière correspondant ...

De même que chaque forme est connue aujourd'hui pour avoir une fréquence vibratoire particulière de même c'est le cas des différents mondes de conscience-énergie-matiere qui chacun ont une fréquence vibratoire particulière donnant lieu à une note sonique correspondante ...

La Création aussi, a un son primordial dont on parle comme étant le verbe de la Création, AUM, ou OM, ou AMEN, qui dans le contexte de leur nature sonique orginelle sont des mantra ...

Un mantra est un son à pouvoir, ou soit dit chaque mantra a un pouvoir dynamique d'effectuation ...

Le mot Divin est donc aussi un mantra avant d'avoir un sens conceptuel défini, dont la note vibratoire est celle du monde de l'unitñe intrinsèque de l'Etre Suprême Ineffable, ou l'Absolu comme aussi appelé ...

L'Etre Suprême Ineffable est le terme ici pour désigner le principe éternel sans temps et sans espace, sans naissance et sans mort, sans début et sans fin, tel c'est là le sens indicatif du mot éternel dans cette approche ...ou soit dit ce qui est depuis toute éternité ...

Dans le Veda, l'Etre Eternel est indiqué comme étant en même temps une Conscience et une Force, ainsi que la nature de l'Etre Ineffable est indiqué en terme d'Ananda, ce qui peut être traduit comme pure félicité d'être sans objet, sans cause ...

Le Royaume aspatial et intemporel éternel de l'Etre Ineffable est alors désigné comme le non manifeste, alors que, par comparaison, le royaume de la Conscience-force de l'Etre Ineffable appartient, sous son aspect dynamique effectif, au domaine du manifeste ...

L'Ananda à son tour est l'Esprit, la matrice sensible et vivifiante de l'Etre Ineffable en laquelle a lieu le jeu de la manifestation du non manifeste ...

L'Esprit n'est pas un espace en tant que tel sinon que l'Esprit se mue, virtuellement parlant, en un espace en fonction du jeu manifeste effectif de la Conscience-force de l'Etre en la matrice sensible et vivifiante de l'Esprit ...

Il est parfois pris l'exemple d'un récipient vide pour indiquer ce phénomène, ou soit dit l'espace en lequel ce récipient existe est esprit en même temps que le vide à l'intérieur du récipient est aussi esprit, le récipient, sa forme corporelle, appartenant au domaine de la Conscience-force ...

En l'Absolu, il n'existe pas de différenciation entre l'Etre, l'Esprit et la Conscience-force, ce sont une même existence absolue indivisible hors des phénomènes virtuels de temps et d'espace alors que paraxalement une différentation, virtuelle, a lieu dans ce qui a pris le nom de manifestation...

Tout est alors, dans le monde manifeste, une question de perception, sachant que le mot perception ici est synonyme d'organisation corporelle autour d'une force tel par exemple Douce Mère indique la chose sous la forme d'un poing que l'on projète dans de la limaille de fer avec comme réaction que les particules de fer, momentanément, s'agglutinent autour de la puissance du poing ainsi projeté dans cette limaille de fer ...

La perception est donc une force, une puissance de projection autour de laquelle des particule de matière s'agglutinent qui donnent lieu à l'apparition d'une forme corporelle définie le temps que dure la dynamique de cette force ...

Selon que la perception, dans le monde manifeste, est celle du physique, du vital ou du mental alors la forme corporelle temporelle sera différente ...

Il en est ainsi que notre corps est composé de trois enveloppes reflet de la puissance repectivement des puissance physiques, vitale et mentales en présence dans l'espèce humaine sur terre ...

Il existe aussi deux autres puissances, celle spirituelle de l'Esprit pur Ananda sans objet et sans cause et celle de l'Etre Ineffable sans temps et sans espace, ainsi que lorsque notre monde de matière corporelle existera en complète unité d'Etre et Esprit avec ces deux puissances d'origine alors la forme corporelle vivante sera absolument différente de ses états actuels physiques, vitaux et mentaux ... mais ce sera encore une forme de matière et non pas une forme éthérée pour autant ...

L'évolution dont il est question dans ce Yoga, est le fait en premier lieu d'une involution du dynamisme effectif de sa Conscience-force en l'Esprit primordial, qui est suivie d'une dévolution, ou activation dynamique effective de nouveau de sa Conscience-force en l'Esprit par l'Etre Ineffable, ou la mise en place des pouvoirs effectifs de la Conscience-force pour le jeu spatio-temporel de la Création ...

Suivant cette première involution-dévolution, a lieu une seconde involution qui est celle des pouvoirs dynamiques effectifs de la Conscience-force pour le jeu évolutif de la Création, des pouvoirs dynamiques effectifs involués que nous connaissons sous le nom désigné d'atomes ...

Suit alors une évolution qui est celle du rendu manifeste, successif, des pouvoirs dynamiques effectifs de la Conscience-force de l'Etre Ineffable alors à l'origine de l'apparition de la matière physique, puis de la matière physique vitalisée, puis de la matière physique vitalisée mentalisée...dont alors l'être-corps humain vivant est la résultante corporelle vivante actuelle ...

L'involution est alors, dans cette approche, la mise en place du potentiel dynamique effectif des pouvoirs de la Conscience-force, alors que l'évolution est le rendu dynamique effectif de ces pouvoirs ...

Depuis la puissance physique en passant par la puissance vitale et celle actuelle de la puissance mentale, il ne s'agit que des phases préparatoires à la possibilité pour la puissance spirituelle de l'esprit celle divine de l'Etre Ineffable de manifester un corps de matière de nature divine, ainsi que le commmencement de cette possibilité est ce qui a pris le nom, contextuel, de supramental dans le Yoga de Sri Aurobindo ...

Si comme indiqué la perception est pouvoir de manifestation corporelle, à la différence du pouvoir statique du physique, de celui excité du vital et de celui spatio-temporel du mental le pouvoir supramental participe, en même temps, de celui Divin de l'Etre Ineffable, de celui spirituel de l'Esprit en même temps que celui de la Matrice Cosmique maternelle de tous les pouvoirs de manifestation dynamiques effectifs dans la Création et en même temps que de l'individu ...sans plus de séparation ni spatiale ni temporelle entre tous ces aspects de la manifestation du non manifeste ...

Ou soit dit ce n'est plus une perception séquentielle ni linéaire spatio-temporelle comme il en est de la perception mentale, aussi supérieur soit ce mental, que la puissance dynamique effective du nom de Supramental dans le contexte de ce Yoga. C'est une puissance dynamique effective intrinsèquement comme pleinement consciente en même temps partout en tout dans tous les aspects de matière, d'énergie et de conscience, une perception ronde et pleine comme on dit ...

Au lieu d'une Unité Divine Statique Intrinsèque indiférenciée et sans forme, le prochain stade de l'évolution de notre monde est celui d'une unité Divine Dynamique Intrinsèque effective dans la diversité spirituelle-matérielle ... ou soit dit l'étape dite supramentale dans le contexte de ce Yoga ... le tout en pleine conscience sans aucune division sinon Intrinsèquement UN en même temps avec son éternelle Source Divine Statique Intrinsèque non différenciée ...

Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son Yoga supramental, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation par les protagonistes donnant à ces mots un sens mental personnel de leur cru.
Et bien sur ce n'est pas l'ajoût de l'adjectif, supramentaux, et du mot supramental dans une traduction manipulée en français d'un channeling en anglais considéré comme le livre de chevet de personnes se réclamant de l'ésotérisme qui va changer quoi que ce soit concernant l'origine de ces mots, supramental et surmental.
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car créés à cet effet.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Il n'est pas interdit de se faire plair personnellement comme on dit, et si un être humain éprouve le besoin mental personnel de se faire paliasir personnellement en utilisant ces mots pour leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement c'est ouvrir la porte à de la désinformation concernant des êtres humains s'intéressant au Yoga de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'ayant pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste, il n'existe pas de livres commerciaux contenant des enseignements reflets de la pensée mentale personnelle de son auteur.
Ainsi de même le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement dans celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.