Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

Le Corps Immortel

 

Le mental est un outils merveilleux lorsqu'il dépasse son fonctionnement duel.

Corps et Esprit sont un de ces fonctionnements duels du mental lorsque les abordant comme deux choses séparées l'une de l'autre, qui fait obstacle tant à la connaissance véritable de l'Esprit que du Corps.

Le mental est une puissance, une volonté, impersonnelle, universelle, de concentration de la Conscience mais qui selon qu'il est concentré de façon exclusive sur un aspect du réel, comme par exemple soit sur la Matière soit sur l'Esprit, tend à ne considérer important et réel que ce sur quoi il se concentre exclusivement.

Cette concentration exclusive a son bon côté qui permet de ne pas disperser notre conscience pour la réalisation de quelque chose en particulier, mais elle pêche en même temps de par sa tendance a cristalliser le réel en fonction de sa concentration exclusive sur un aspect du réel ...

Les uns concentrant exclusivement sur l'Esprit en ont ainsi conclu que seul l'Esprit est réel, alors que les autres concentrant de façon exclusive sur la Matière en ont conclu que seul la Matière est réele, ces deux attitudes mentales exclusives étant à l'origine du spiritualisme et du matérialisme ...

Le Yoga de Sri Aurobindo, au-delà de toute exclusivisme dans ce domaine, donne lieu a un développement expansif du mental au-delà de sa perception séquentielle séparatrice du réel, avec à la clef l'expérience de l'indivisibilité intrinsèque de l'Esprit et du Corps qui sont en réalité deux aspects Manifestes inséparables entre eux du non Manifeste pour le dire ainsi ...

L'éternel, ou l'intemporel, n'est pas une négation du temporel ce sont deux aspects manifestes inséparables entre eux et de l'Absolu mais que l'évolution actuelle du mental de notre humanité vit de façon séquentielle voyant une séparation là où aucune n'existe en réalité ...

Depuis cette approche, vivante, la Matière et l'Esprit sont deux aspects manifestes du même Absolu Ineffable, dont le Corps est le lieu de la plénitude manifeste de leur unité intrinsèque dans la Création ... et la Terre le bol alchimique de ce mariage absolu vivant ... dont l'individu d'âme divine est l'enfantement pour une vie divine corporelle sur une Terre ayant retrouvé son unité intrinsèque avec le Ciel et réciproquement parlant ...