nouveau corps, Supramental, conscience supramentale, transformation supramentale, matière supramentale

La Conscience

 

De façon commune générale, intellectuellement parlant la notion de conscience considère que la personnalité humaine crée de la conscience alors que dans l'approche du Yoga Intégral de Sri Aurobindo c'est le mental qui se créé ainsi qui est désigné en terme de personnalité humaine. 
Si dans cette approche commune les mots mental et conscience sont synonymes, avec tous les amalgames que cela implique concernant la lecture des indications de Sri Aurobindo à ce sujet, dans son propos Sri Aurobindo fait une distinction entre le principe Mental et la Conscience.
La Conscience, en sa nature indéfinissable, non mentalisée, est pure vastitude de paix tranquille silencieuse consciente de son éternité non manifeste en même temps que consciente de sa multiplicité manifeste. 
Il n'existe pas dans ce cas de figure de cette perception séparée entre le manifeste et le non manifeste sinon que ce sont une seule Conscience, ou l'Etre conscient Suprême Supramental comme en parle aussi Sri Aurobindo ... 
Le Mental (avec un M majuscule pour désigner son état universel source de toutes les formes du mental dans la Création) le Mental depuis cette approche n'est pas la Conscience dans sa pureté Suprême sinon un instrument universel de la manifestation de la Conscience.
Conscience qui est en même temps consciente et volonté dynamique effective de manifestation, ou Conscience-Force comme Sri Aurobindo indique ce qui apparait comme une dualité de conscience et d'énergie dans le Mental...
Reflet de cet amalgame entre le mot conscience et le mot mental, dans la plupart des traditions humaines culturelles, qui sont de nature mentale inévitablement, on parle de l'existence des mondes de la conscience et de l'énergie alors que dans le langage de Sri Aurobindo la chose est indiquée en terme de mondes du Mental et monde du Vital.
De même donc la Force et l'énergie ne sont pas synonymes dans le langage indicatif de Sri Aurobindo sinon que l'énergie est la résultante de la manifestation dynamique de sa Force (ou Volonté) pour la Conscience dite Suprême indéfinissable de l'origine.
Là aussi dans les traditions humaines culturelles on parle de l'existence des mondes de l'énergie et dans ce cas il y a correspondance car l'énergie est un effet de la Force de la Conscience. Simplement, dans son cours évolutif actuel, dans notre univers actuel, les mondes de l'énergie ne sont pas la manifestation de la Force, ou Volonté Suprême, sinon des effets dynamiques des volontés, ou force, des mondes du Mental..
A ce titre, la matière terrestre que nous connaissons, ses lois physiques étudiées par nos scientifiques, consiste en une involution densifiée des lois du Mental et du Vital universels. 
Ce n'est pas la Matière suprême de la Création sinon un ersatz Mental Vital de la Matière suprême de la Création.
Dans la vastitude suprême de paix tranquille et silencieuse de la Conscience tout existe pouvons nous dire, mais pas sous l'aspect d'une existence dans une forme définie sinon comme le potentiel de manifestation multiple de son Unité éternelle pour la Conscience Suprême.
La manifestation universelle prend pour base celle d'une première manifestation multiple de son Unité éternelle pour la Conscience Suprême, sous l'aspect d'une masse de substance de matière Cosmique d'apparence inerte inconsciente et uniforme, dont alors l'énergie universelle a pour rôle premier de rendre vivante cette masse de matière de base, pour le dire ainsi, suivie d'un premier mouvement de morcellement de cette apparence uniforme de la substance Cosmique ainsi rendue manifeste. 
Ces deux actions universelles étant connue en terme de principe Vital et Mental dans le langage de Sri Aurobindo.
Cette masse de substance de matière première Cosmique consiste à son tour en une première densification créée par une involution de ses qualités indéfinissables pour la Conscience Suprême indéfinissable. 
Une première involution qui est suivie de ce que Sri Aurobindo désigne en terme de dévolution (ou évolution descendante) qui est alors la cause à son tour de l'apparition des mondes du Mental et du Vital universels de la Création universelle.
Une fois rendus manifestes à leur tour les mondes du Mental et du Vital universels, plus connus traditionnellement sous le nom de mondes de la conscience et de l'énergie, une seconde involution a lieu qui consiste cette fois-ci en la formation d'une masse de substance de matière terrestre constituée des qualités des mondes du Mental et du Vital universels cette fois-ci.
Une nouvelle évolution, ascendante cette fois-ci, suit cette seconde involution qui rend possible le développement du potentiel vital puis mental universel involué dans cette seconde matière dit Terrestre.
Dans ce contexte, notre humanité actuelle est la plus proche de son atteinte à la cime mentale universelle de l'existence de cette matière de densification mentale vitale, qui n'a donc pas encore atteinte à son sommet mental évolutif universel...
C'est par contre parce que notre humanité actuelle est en voie d'atteindre à sa cime mentale universelle évolutivement parlant que le processus supramental a commencé à prendre place dans notre monde terrestre, tel à chaque nouvelle phase de l'évolution du vital et du mental involués formant la matière physique terrestre de notre monde terrestre il existe l'apparition du commencement de la nouvelle étape, dans la forme terrestre vivante du moment ayant atteint à sa cîme évolutive. 
Tel par exemple lorsque la vie animale a atteint à sa cime de perfection vitale, a commencé à avoir lieu la manifestation de la force mentale dans le corps animal ainsi devenu parfait vitalement parlant, avec l'apparition de l'espèce humaine à la clef...
On comprend mieux ce que Sri Aurobindo indique lorsqu'il parle de la perfection humaine une fois atteinte comme n'étant pas la fin de cette aventure, tout comme la perfection animale une fois atteinte n'était pas la fin de cette aventure non plus...
Simplement cette fois-ci la chose est plus radicale dans le sens où ce n'est plus d'une évolution du vital et du mental involués donnant lieu à l'existence de la masse de matière physique terrestre première de notre univers évolutif, sinon qu'il s'agit maintenant de l'évolution des forces involuées du Suprême directement, ou soit dit les qualités de la Conscience suprême de la première involution avant l'apparition de l'univers Mental et Vital Universel ... 
Il existe ainsi un monde de matière dont les formes physiques ne sont plus celles de la matière de densification vitale mentale de notre monde terrestre actuel, sinon ce que Sri Aurobindo a désigné en terme de Supramental (afin de préciser qu'il s'agit d'un par delà, qualitativement parlant, le Mental et le Vital universels substance première de l'existence de la matière physique de notre monde terrestre actuel). 
Une autre matière qui est celle de la densification première des qualités pures de la Conscience Suprême rendues manifestes, ou première involution qui est celle des dites qualités multiples, indéfinissables, de la Conscience Suprême...
Là où notre intelligence mentale est confrontée à une difficulté, d'ordre mentale, concernant l'existence de cette autre matière, celle supramentale, c'est que de part la nature ascendante de l'évolution de notre conscience humaine nous tendons à considérer ce monde de matière supramentale comme existant au-dessus des mondes universels les plus élevés verticalement parlant.
A ce sujet Douce Mère est qui remet les pendules mentales à l'heure, qui précise que le monde supramental et sa substance de matière supramentale ne se situent pas au-dessus verticalement des plus haut sommet, hiérarchisé, du Mental universel sinon qui occupe le même endroit que notre matière terrestre actuelle pour n'être, la matière terrestre actuelle, qu'un erzatz mental vital intermédiaire avant l'émergence de la vraie matière en tant que telle, qui est celle matérialisée directement des qualités de conscience et de force supramentales de la Conscience Suprême ...