Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.


La Conscience Matière

Alors que dans notre monde d'intelligence savante cérébrale il existe un amalgame entre l'esprit la conscience et le mental, si on s'intéresse au Yoga dit de Sri Aurobindo il est utile d'être informé à propos du sens indicatif donné à ces mots, l'esprit la conscience et le mental qui en aucun cas ne sont synonymes dans le processus supramental associé à ce Yoga

La Conscience, comme déjà partagé dans le contexte de ce Yoga, ce n'est pas la même chose que le mental donc, le dit mental consistant en une organisation définie de plusieurs états de conscience ensembles notamment sous la forme d'un être-corps dit humain vivant sur terre ...

La Conscience est, dans ce contexte, l'éternel qualité intrinsèque, sans sujet ni objet, d'être conscient propre à l'Esprit Ineffable de l'Etre Ineffable de l'Absolu ...

La Matière, dans ce contexte, ce n'est pas ce que les sens physiques de notre forme corporelle actuelle traduisent de sensations physiques correspondante, la Matière est l'éternelle, sans cause ni effet, substance de l'Esprit Ineffable Conscient ...

Ce dont l'Esprit Ineffable, ou Suprême ou Supramental perçoit de possible dans sa Conscience aspatiale et intemporelle cela sa substance spontanément le rend manifeste sous une forme de matière, ou soit dit l'Esprit et la Matière sont la même existence éternelle qui participe pleinement de l'Absolu ...

C'est dire l'importance de la qualité d'être conscient dans notre monde évolutif, un monde évolutif créé sur la base d'une parfaite liberté de manifestation dans des formes de matière diversifiées résultat de ce que l'esprit, ou mieux dit résultat de ce que la qualité d'être conscient perçoit de son existence et qu'alors la substance de matière de notre monde évolutif matérialise sous une forme corporelle correspondante ...

Rien n'est inutile concernant cette évolution de la qualité éternelle sans sujet ni objet d'être conscient involuée dans une apparente absence de matière dans les mondes dits de l'esprit, tout est possible ainsi que tout est une question de ce que l'esprit perçoit d'un possible que devient alors, dans une forme corporelle, la substance de matière de l'esprit ...

La nature ainsi que les lois physiques actuelles de la matière des formes corporelles de notre humanité sont conditionnées par l'état de conscience dans lequel notre humanité existe de façon globale, depuis cette approche, une approche qui ne divise pas la Matière et de l'Esprit, ou la Terre et le Ciel comme on dit plus couramment dans un langage plus figuratif à des fins de meilleures compréhensions conceptuelles de la chose ou soit dit de faon imagée cérébralement parlant ...

Le processus supramental de Transformation initiée à travers les formes corporelles que nous connaissons humainement parlant sous le nom de Sri Aurobindo et Douce Mère, est en quelque sorte le couronnement des premières étapes de cette évolution en même temps que le commencement d'une absolument nouvelle étape qui voit alors disparaître cette illusion mentale de séparation entre l'Esprit et la Matière pour être remplacée par ce que Sri Aurobindo, de façon indicative, a nommé en terme de Conscience Force Supramentale ...

Un certain troisième comme dit avec son humour particulier Satprem, qui ne sont pas les mondes de l'esprit ni les mondes de la matière vécus de façon séparée les uns des autres sinon qui existent ensemble chacun ayant son rôle particulier sans aucune séparation spatio-temporelle qui participent pleinement, en unité d'être, de la Création d'un monde divin corporel vivant physiquement parlant sur terre ...

L'Esprit, pour le dire ainsi de façon imagée, bien que ce ne soit pas une image pour autant, est la puissance sensible et vivifiante, la force de vie sensible et vivifiante de l'Etre Ineffable douée de toute éternité d'intelligence, mais non pas dans le sens courant donné à ce mot, intelligence, par le mental pensant qui se réfère à du savoir cérébral accumulé comme on empile des livres pour faire une bibliothèque ...

Il s'agit de l'intelligence propre à la qualité d'être conscient, intrinsèque, sans sujet ni objet qualité éternelle de l'Etre Ineffable, une qualité de sensibilité vivifiante qui rend vivant tout ce que son intelligence du réel voit comme possiblement manifestable dans ce qui a pris, dans notre langage mental imagé, le nom de Création, une sensibilité vivifiante intrinsèque qui est en même temps substance de matière et qui devient alors la forme corporelle vivante reflet matérialisé de sa perception d'un possible dans notre monde dit Terrestre ...

Le travail, pour le dire ainsi, de Douce Mère et de Sri Aurobindo est alors double, d'une part amener l'état actuel d'être conscient du réel, ou soit dit la conscience humaine actuelle, à son apogée mentale, apogée que Sri Aurobindo désigne en terme de Surmental, afin de passer à être la qualité d'être conscient dont Sri Aurobindo parle en terme de Supramental, supramental qui n'est donc pas un état mental supérieur sinon par-delà (supra) qualitativement parlant, les sommets Cosmiques du Mental ou soit dit par-delà le Surmental ...le dit Surmental étant la Source Cosmique de la qualité mentale d'être conscient ...

Un travail qui a été réalisé en premier lieu dans les mondes cosmiques du dit Surmental, puis, de façon progressive descendante jusque dans les mondes de la nescience de la matière cellulaire de l'Esprit là ou la qualité d'être conscient n'est pas encore rendue dynamique effective mais qui existe bien pourtant, involuée, dans l'attente de son rendu dynamique effectif ...

Depuis les règnes terrestres du minéral en passant par le règne du végétal et de celui de l'animal jusque son apogée animale humaine actuelle, la dynamique effective de la qualité involuée d'être conscient n'est pas continue, qui donne lieu à ce que nous qualifions du nom de mort reflet de ce que ce dynamisme effectif n'est pas encore continu ...

Par contraste, l'être-corps animal-humain est le corps de transition en lequel ce dynamisme effectif ou force de vie, commence à devenir possible mais dont la forme corporelle de matière n'est pas encore la traduction manifeste dans l'actualité sinon mi figue mi raisin pour le dire ainsi de façon imagée ...

La Transformation supramentale en question est donc l'accomplissement absolu de ce dynamisme effectif de la force de vie dans une forme corporelle de matière qui alors ne connaîtra plus cette alternance de naissance et de mort corporelle, sinon un continu dynamisme effectif de vie donnant lieu à une développement continu correspondant de la forme corporelle nouvelle propre à ce processus, la nouvelle espèce comme dit aussi...

Ou soit dit la puissance dynamique effective d'être conscient ne retombe plus dans son état d'inertie inconsciente, la substance de matière prenant alors la forme corporelle correspondante dans notre monde terrestre ...une nouvelle forme corporelle vivante intelligente ...

 

Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son oeuvre de Yoga, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation ...
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car ce sont des mots créés dans ce sens.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel ni individuel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Si un être humain éprouve le besoin mental personnel d'utiliser les mots supramental et surmental afin de leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement, la vie ne tourne par autour de moi-je personnel, prendre conscience de cela fait partie de ce Yoga dit de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'a pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste.
Le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement à travers celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.