Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.


La Connaissance

Dans cette approche la connaissance n'est pas la même chose que le savoir.


Le savoir est le résultat d'une forme définie donnée à la Connaissance, que ce soit une forme intellectuelle, matérielle, artistique ou autre le savoir est une forme donnée définie à la Connaissance ...


Notre société humaine mentaliste ayant créé des formes différentes de savoirs depuis du savoir déjà formé cela donne lieu à un amalgame de savoirs en tout genre qui ne sont plus l'expression directe de la Connaissance ....


La Connaissance à sa Source Ineffable n'a pas de forme aucune, elle est donc indéfinissable, alors que par contre la Connaissance prend différente forme au fur et à mesure de sa manifestation dans notre monde ...


Notre corps, sous sa forme apparente, est une forme indirecte de la Connaissance Ineffable rendue manifeste après que cette Connaissance soit passée, et donc filtrée autant que colorée, par les différents modes d'existence de la Conscience Ineffable, ou soit dit, notamment, les modes du Mental du Vital et du Physique qui à leur tour donnent lieu à l'existence de différents mondes de conscience d'énergie et de matière; dont la dimension physique de l'existence de la forme apparente terrestre est la plus petite en terme d'enveloppe de conscience-énergie ...


On parle alors donc de différentes enveloppes de conscience-énergie-matière participantes de l'existence corporelle du corps physique dit dense sur terre ...


Sachant cela, il n'existe pas quelque chose comme quelqu'un ayant la connaissance et un autre ne l'ayant pas si nous parlons de la Connaissance Suprême Ineffable et sans forme de l'origine, alors que par contraste nous pouvons parler d'un tel quelqu'un possédant plus de savoirs qu'un autre ...


Le besoin mental comparatif de moi-je est alors à l'origine de cette qualification de posséder plus de savoirs ...


Lorsque notre être conscient s'émancipe de moi-je, que ce soit momentanément ou mieux encore, il n'existe plus de ce sens mental défini pouvant qualifier une personne de mieux savoir que les autres, ainsi qu'il n'existe pas non plus de ce sens mental personnel de soi-même de mieux savoir que les autres ...


Dans le contexte du Yoga de Sri Aurobindo, l'expression directe de la Connaissance n'est pas celle sous sa forme mentalisée de savoir et surtout ce n'est pas une expression séparée de ce que nous sommes corporellement parlant sinon notre corps cellulaire directement qui, dans le processus supramental, est destiné à devenir l'expression directe matérialisée de la Connaissance à sa Source Ineffable sans forme; sans plus passer par les filtres et colorations des modes intermédiaires de la manifestation de la Conscience que sont le Mental le Vital et le Physique ...


Le Mental, le Vital et le Physique ne disparaissent pas pour autant durant ce processus corporel, simplement ils demeurent réceptifs à la coulée directe de la Connaissance Ineffable sans forme, sans la filtrer et surtout sans la colorer de leur nature mentale vitale et physique, et donc, notamment au niveau du filtrage et coloration mental, sans en faire du savoir ...


Un mental libre de toute formation savante, et donc un mental libre de toute accumulation savante, un nouveau mental donc (à ne pas confondre avec le supramental) est destiné à prendre place à la place du mental savant actuel qui sera un mental recevant directement la Connaissance Ineffable sans forme de l'origine, la Connaissance divine comme aussi appelée, une Connaissance qui est en même temps une volonté d'action dont alors la matérialisation d'un corps cellulaire directement sera la conséquence ...


Dans notre situation mentale savante actuelle, notre humanité a besoin de se rappeler, sous la forme de savoir formés à cet effet, ce qui s'est déjà passé notamment concernant les événements connus en terme de dramatique, afin, selon la logique mentale raisonnante en vigueur, de ne pas refaire les même erreurs ...


Cette nécessité deviendra obsolète lorsque le nouveau mental (à ne pas confondre avec le supramental) aura remplacé le mental savant actuel, qui n'aura plus besoin de se rappeler du passé sous sa forme de monuments et de livres d'histoires ou autre formes pour que notre humanité ne refasse pas les dites mêmes erreurs, dans la mesure où ce sera un mental directement éclairé par la Lumière divine, la Lumière divine étant le principe manifeste primordial de la Connaissance Suprême Ineffable en même temps que de l'Amour Divin Ineffable ...


Ceci n'est pas une utopie, sauf si nous approchons la chose depuis la logique de notre mental raisonnant conditionné par du savoir ...


C'est une réalité expérimentable dés le moment où notre être conscient est émancipé, durant un instant ou mieux encore, du mental savant de notre être-corps humain vivant ...


 

Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son Yoga supramental, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation par les protagonistes donnant à ces mots un sens mental personnel de leur cru.
Et bien sur ce n'est pas l'ajoût de l'adjectif, supramentaux, et du mot supramental dans une traduction manipulée en français d'un channeling en anglais considéré comme le livre de chevet de personnes se réclamant de l'ésotérisme qui va changer quoi que ce soit concernant l'origine de ces mots, supramental et surmental.
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car créés à cet effet.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Il n'est pas interdit de se faire plair personnellement comme on dit, et si un être humain éprouve le besoin mental personnel de se faire paliasir personnellement en utilisant ces mots pour leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement c'est ouvrir la porte à de la désinformation concernant des êtres humains s'intéressant au Yoga de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'ayant pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste, il n'existe pas de livres commerciaux contenant des enseignements reflets de la pensée mentale personnelle de son auteur.
Ainsi de même le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement dans celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.