De l'amour humain à l'amour, le processus supramental et le Yoga Supramental.


De l'amour humain à l'amour

De l'amour humain à l'amour

Durant la sadhana dans ce Yoga, et possiblement aussi concernant d'autres voies spirituelles dignes de ce nom, nous sommes confrontés comme à une perte d'amour humain envers la vie ses formes et ses êtres vivants au point où, si nous partageons notre vie en famille humaine, il peut nous être reprochés d'être froid et distant envers ce qui d'ordinaire est synonyme de réactivité émotive et sentimentale personnelle propre à l'amour humain.


L'amour humain étant de nature duelle, plaisir-jouissance, joie-souffrance, peur-sécurité, bonheur-malheur, et ainsi de suite, alors il n'est pas anormal que des êtres humains ayant beaucoup, plusieurs fois, depuis même la tendre enfance, soufferts dans ce domaine, soient amersés à se poser des questions à propos de l'amour.


Bien souvent, dans cette situation de souffrance d'amour humain, au commencement on veut donner plein d'amour humain à tous et toutes, on veut créer un monde d'amour humain fait de bon sentiments et d'émotions agréables humainement parlant, il n'y a là rien de mal certainement à vouloir cela...


Simplement nous demeurons dans de l'amour humain, ou soit dit dans la dualité de bien et de mal humains, et ce faisant même à supposer que nous parvenions à créer un parfait monde d'amour humain alors cela ne durerait que le temps du commencement de sa dualité contraire ...


Nous sommes en droit de nous poser la question, lorsque nous sommes plein de cet amour humain naturellement parlant, pourquoi alors vivons nous des situations de souffrance d'amour humain, voire pourquoi la vie, ou le Divin, nous fait vivre de la souffrance d'amour humain alors que nous sommes pleins et généreux d'amour humain...


La réponse vient en cheminant dans la direction du parfait don de soi intérieur au Divin, celui sans mise aucune en avant de nos concepts, sentiments, émotions et sensations et désirs humains à propos de l'amour, sans mise en avant de nos goûts et couleurs et préférences et attentes personnels qui étant de nature humaine sont de nature duelle inévitablement; qui nous voit vivre de façon alternée du bonheur et du malheur car cela va ensemble, cela n'existe pas l'un sans l'autre dans le domaine de la dualité...


Au plus nous nous rendons intérieurement au Divin et uniquement au Divin, alors c'est le Divin qui éclaire notre conscience de plus en plus concernant ce que nous vivons sur le chemin.


Par exemple, dans le domaine de la souffrance d'amour humain, le Divin éclaire notre conscience en nous faisant prendre conscience que tant que nous alimentons de l'amour humain dans notre conscience et vie alors nous sommes amenés à vivre la loi duelle de cet amour, dans la mesure où c'est un amour de nature duelle.


Il nous faut alors passer de l'amour humain à l'amour spirituel puis Divin, si nous aspirons ne plus avoir à souffrir d'amour humain.


Ou soit dit il ne s'agit pas de chercher à construire un monde de parfait amour humain, nous n'obtiendrions qu'une illusion spatio-temporelle d'une telle perfection.


Il s'agit de passer de l'amour humain à l'amour spirituel puis Divin, quelque chose qui ne se fait pas par la grâce de moi-je sinon en laissant l'amour spirituel puis Divin prendre place dans notre conscience énergie et matière corporel, qui ne sont pas de l'amour de nature duel du tout, ou soit dit sans haut ni bas comme au contraire c'est le cas concernant l'amour humain parce que de nature duelle ...


Ce passage de l'amour humain à l'amour spirituel et Divin est assez lent et surtout progressif dans la mesure où c'est toute la conscience l'énergie et la matière de notre corps qui existent en fonction des lois duelles, physique duel (naissance/mort) vital duel (jouissance/douleur) mental duel (connaissance/ignorance), qui structurent et font fonctionner notre être-corps et sa vie sur terre sur la base d'un rapport duel de plus et de moins, de bon et de mauvais, d'agréable ou le contraire et ainsi de suite dans notre vie humaine au quotidien ...


Ce n'est pas une question de faute personnelle ni de mauvais karma, simplement c'est ainsi que fonctionne encore l'évolution de la conscience, sa dynamique effective, qui nous fait vivre exactement ce dont nous devenons conscient qu'il est nécèssaire de dépasser, évolutivement parlant, pour vivre autre chose de totalement nouveau qui reflète cette évolution...


Nous quittons la souffrance propre à l'amour humain en devenant conscient de la nature duelle de l'amour humain, en vivant cette souffrance (autant de fois qu'il le faut pour devenir conscient dans ce domaine) mais pour vivre l'amour spirituel puis Divin et non pas parce que nous sommes mal aimé ni punit ni rien en relation ...


Toujours c'est moi-je personnel qui rapportant tout à soi-moi-je en fait une histoire personnelle concernant tout ce qui est vécu dans notre vie que nous qualifions de souffrance, de mal-ètre, de malheur, d'injuste, et ainsi de suite, qui nous fait réagir mais qui ne nous fait pas toucher du doigt la chose lorsque nous vivons les aspects duel de plaisir, de bien-être, de bonheur, de juste et ainsi de suite car alors nous nous laissons aller et jouissons de l'instant présent agréable de cette dualité ...mais qui nous prend au défaut de notre cuirasse humaine personnelle lorsque nous vivons, inévitablement, le côté duel de la chose ...


Le mal, ce n'est pas le côté duel du bien humain qui étant un bien de nature duelle nous conduit inévitablement, de façon alternée, à vivre le dit mal.


C'est ainsi que moi-je aura beau tenter de construire une société humaine parfaite de bonheur et joie et plaisir humains, cela ne tiendra pas la route à longtemps qui termine par vivre le contraire duel correspondant car les deux n'existent pas l'un sans l'autre...


La Transformation supramentale ne cherche pas à éliminer la mort ni la souffrance ni rien de la nature et fonctionnement duels de la conscience-énergie humaine (mentale), elle transmue ces deux aspects duels de la conscience humaine en tout autre chose de totalement nouveau sur terre; qui ne sera alors plus de nature duelle et ce sans pourtant ne pas avoir une vie corporelle dans un corps de matière cellulaire physique ici sur terre ...


C'est aussi dans ce sens que Douce Mère possiblement nous dit que tout est parfaitement à sa place concernant ce que nous vivons dans l'actualité, qui ne va pas à l'encontre de nous sinon au contraire qui nous fait devenir conscient de ce qui, nous formant, doit être dépassé pour pouvoir vivre autre chose de totalement nouveau ici sur terre dans un corps physique de matière cellulaire atomique en société humaine ...


Simplement c'est encore moi-je qui voit du mal partout lorsque contrarié dans ses désirs et attentes personnels ... egocentrés inévitablement ...


Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son oeuvre de Yoga, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation ...
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car ce sont des mots créés dans ce sens.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel ni individuel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Si un être humain éprouve le besoin mental personnel d'utiliser les mots supramental et surmental afin de leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement, la vie ne tourne par autour de moi-je personnel, prendre conscience de cela fait partie de ce Yoga dit de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'a pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste.
Le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement à travers celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental | SiteMap

Copyright © 2001/2021. supramental.org All Rights Reserved.