Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.

Un accident cosmique ...

L'approche de la création de notre monde dans ce Yoga, à propos de laquelle Sri Aurobindo a donné des indications générales, cette approche est celle pragmatique du résultat d'une successive involution des différentes dimensions supramentales, puis surmentales, puis cosmiques puis celles universelles du Mental du Vital et du Physique, dont alors la substance de matière de notre monde terrestre est imprégnée, de façon involuée donc, par ces qualités supramentales, surmentales, cosmiques et celles du Mental-Vital-Physique universels ...


Ce sont des qualités latentes, ou soit dit en potentiel de manifestation dynamique effective dans la substance de matière de notre monde ...


L'évolution dynamique effective de ces qualités se fait alors de façon successive aussi mais en partant du physique puis du vital puis du mental puis du cosmique et du surmental et enfin du supramental involués, pour le dire ainsi de façon simplifiée, la chose étant bien sur plus complexe, et moins pragmatique dans son cours, que cette description concise ...


Pour que ces qualités involuées évoluent, ce sont donc depuis les dimensions correspondantes, celles d'abord universelles du Physique puis du Vital puis du Mental puis celles Cosmiques et celles Surmentales et enfin celles du Supramental, le Supramental appartenant à la sphère de la dimension divine en tant que telle ...


Ou soit dit le physique involuée est dynamisé par une descente du Physique Universel, le vital involué est dynamisé par une descente du Vital Universel suivie par une dynamisation du mental involué par une descente du Mental Universel, et ainsi de suite le propos de cette création évolutive de notre monde n'étant pas de revenir à la Source Indifférenciée de l'Etre Ineffable ou Transcendant sinon l'accomplissement dynamique effectif (vivant) d'une diversité différenciée de l'Etre Ineffable de cette Source ... jusque les retrouvailles de son unité intrinsèque primordiale ici-bas sur Terre mais tout en conservant sa diversité manifeste, l'étape supramentale étant déjà celle participante de l'unité dans la diversité alors que les étapes antérieures représentent le processus de différenciation, de plus en plus complexe, se dirigeant vers son unité tout en conservant sa diversité d'être ...


A ce sujet, les étapes de la différenciation sont abordées comme étant le Mal par les forces au service du dieu dit unique dans certains enseignements très anciens, ou soit dit le chef des Asura comme en parle Douce Mère, Asura qui ne voit qu'une unité dans une uniformité d'être comme étant la seule vérité, et dont alors les autres Asura de moindre puissance sont des émanations mineures ...


Dans ce contexte, le paradis terrestre représente, au niveau de l'être, le commencement de cette diversité en devenir vers l'unité sans perte de sa diversité d'être, mais qui a vu s'interposer le dit Asura qui imposa une unifomité d'être paradisiaque à l'image de son être, les forces de l'évolution intervenant alors pour que l'évolution dans la diversité d'être reprenne son cours ...


On peut parler d'illusion concernant la possibilité d'une diversité de l'Etre Ineffable en tant que l'Etre est UN et indifférencié par principe, mais c'est alors mentaliser la réalité ineffable de l'Etre qui, comme l'indique Sri Aurobindo, est en même temps UN et Multiple de son Etre Ineffable ...


La Conscience-force est alors le principe dynamique actif de cette différenciation de son UN par l'Etre Ineffable, une différenciation qui est la manifestation de sa multiplicité d'être ineffable intrinsèque pour l'Etre Ineffable ...


L'Asura en chef, est alors uniquement ce qui peut être qualifié d'accident cosmique dans ce contexte, qui consiste en une des premières émanations, du Surmental, qui s'est en quelque sorte imbue de soi se prenant pour un un être unique indifférenciable et qui a entrepris de créer un monde à l'image de son uniquité dominante au beau milieu de la création évolutive diversifiée de notre monde ...


Le dit Surmental étant la dimension d'être depuis laquelle émerge les dimensions cosmiques puis universelles, Surmental qui à son tour est la première sphère d'existence dynamique effective de la multiplicité d'être de l'Etre Ineffable ...


A ce sujet Sri Aurobindo parle d'une première involution, celle de l'Etre dont le Surmental est le résultat et dont une dévolution donne vie aux Dieux dit du Surmental ...


De cette dimension dynamique d'être multiple originelle (concernant la création de notre monde évolutif multiple) de l'Etre Ineffable, autant de conscience-énergie (shakti) qu'il existe de ces Dieux vont s'involuer à leur tour pour la création d'autant de versions évolutives différentes de notre monde de matière, chaque mouvement de cette multiplicité de voies évolutives étant involuée dans la substance de matière de notre monde; qui alors est amenée, par la voie d'un processus multiple diversifié correspondant, à consacrer jusque leur absolu chacune des voies évolutives différentes de ces Dieux du Surmental ...


L'Asura en chef étant alors une émanation d'un de ces Dieux qui, dans la dimension cosmique, se prenant pour l'unique voie d'évolution tente depuis d'imposer sa version de l'évolution que doivent suivre tous ceux et celles sous son aile protectrice ...ou soit dit ceux et celles qui acceptent, par ignorance ou non, son autorité indiscutable ...


 

Le mot supramental et celui de surmental ont été créés par Sri Aurobindo dans le contexte de son oeuvre de Yoga, l'utilisation de ces mots, supramental et surmental, hors de ce contexte est sujet à de la désinformation ...
La conscience supramentale et le processus supramental de transformation sont indiscociables du yoga intégral de Sri Aurobindo car ce sont des mots créés dans ce sens.
Si on veut créer son propre processus personnel de Transformation en particulier alors le plus intelligent est de créer et d'utiliser les mots qui correspondent, et éviter ainsi de la désinformation en utilisant les mots contextuels supramental et surmental créés pour un processus qui n'est pas personnel ni individuel en particulier ...
Entendons nous bien, il ne s'agit pas de réclamer aucun droit de propriété litteraire concernant l'utilisation des mots supramental et surmental créés dans le contexte de ce Yoga, ce serait là aussi déformer le sujet que de voir la chose sous cet angle. Il s'agit de préciser que sortis de leur contexte qu'est le Yoga de Sri Aurobindo ces mots, supramental et surmental, désignent absolument autre chose que leur nature dynamique effective dans ce Yoga.
Si un être humain éprouve le besoin mental personnel d'utiliser les mots supramental et surmental afin de leur donner un sens mental personnel de son cru alors ça le regarde. Simplement, la vie ne tourne par autour de moi-je personnel, prendre conscience de cela fait partie de ce Yoga dit de Sri Aurobindo ...
Le présent site de partage n'a pas pour vocation la création d'une nouvelle écriture mentaliste pour la création d'une nouvelle religion mentaliste.
Le contenu de ce site est sous la responsabilité et gestion uniques de son créateur qui ne prétend en aucun cas possséder aucune vérité en particulier sur le Yoga de Sri Aurobindo sinon uniquement partager son cheminement à travers celui-ci depuis plus de 30 années intenses correspondantes.
Si éventuellement vous trouvez dans ce partage une correspondance dans le cours de votre cheminement actuel, vous pouvez partager à votre tour le contenu de ce site si cela vous paraît utile mais à la seule et unique condition qu'aucune action commerciale ne soit associée à ce partage.
De même vous pouvez inclure un lien vers ce site, supramental.org, dans votre partage correspondant

Sri Aurobindo | Partage | Sadhakel le Yoga Intégral de Sri Aurobindo et le processus Supramental

Copyright © 2001/2018. supramental.org All Rights Reserved.