Le Supramental, la conscience supramentale et l'être-corps supramental, le processus supramental et le Yoga Supramental.

Le Supramental et le Yoga Supramental

Depuis la première fois lorsque Sri Aurobindo a créé le mot Supramental c'était pour désigner une réalité au-dela (supra) de l'existence mentale, et dés cette première fois le mental intellectuel de notre humanité lui a donné un sens cérébral qui n'a évitablement rien à voir avec ce que Sri Aurobindo désigne qui ne peut être expliqué par le mental intellectuel, pour ne pas être, le Supramental, un état du mental sinon au-delà, supra, du mental.

 

Une indication concise de la part de celle qui est connu sous le nom de Mère, qui remet la chose à sa juste place:

... de façon ordinaire, quand on est là à chercher le "Supramental", on est toujours à le rechercher là-haut. Mais ce n'est pas ça! Ce n'est pas ça. Et on s'imagine une sorte de subtilisation, d'éthérisation-mais ce n'est pas ça.

Extrait du livre: Mère ou la Mutation de la Mort, Auteur Satprem.

 

Lorsqu'il est parlé de l'évolution dans le contexte de la Transformation supramentale, le mental croit que c'est lui l'être mental qui évolue jusque le supramental.

Autant on peut comprendre, qu'étant un être mental, et surtout ayant développé un ego mental, l'être humain de notre humanité actuel tend à projeter sa condition d'etre mental comme étant le protagoniste de l'évolution de la conscience force dans notre monde terrestre, autant ce n'est là qu'un phénomène egocentrique de projection mentale.

Car ce n'est pas l'être mental qui évolue jusque la réalité supramentale, pas plus que ce n'est l'être vital qui a évolué jusque le plan mental pas plus que ce n'est l'être physique qui a évolué jusque le plan vital dans le dit processus de l'évolution.

L'oeuvre de Sri Aurobindo-Douce Mère, a une autre approche que celle connue concernant l'évolution.

Une approche depuis laquelle le physique, le vital et le mental sont trois phases intermédiaires servant l'évolution de la Conscience-force involuée à l'origine de l'existence de notre monde terrestre physique vital mental, qui sont des phases préparatoires avant la Transformation supramentale de notre univers évolutif dont la terre est le bol alchimique vivant.

Le physique, le vital et le mental de notre monde terrestre actuel ne sont pas le reflet de la Matière de la Force de vie et de la Conscience en tant que telles. Ce sont des erzatz intermédiaires participant d'un accomplissement suprême, dont la Transformation supramentale de notre monde terrestre est le commencement de l'accomplissement de la Matière de la Force de vie et de la Conscience en tant que telles en terminant avec la séparation virtuelle encore existante procurant sa réalité duelle encore actuelle à notre univers...

Lorsqu'il est parlé du mental , de façon générale dans notre société occidentale on veut dire intellect et fonctionnement intellectuel ou soit dit la science de l'intellectualisme.

Si nous nous intéressons à ce que Sri Aurobindo partage à ce sujet, alors il peut être utile de savoir que, lorsqu'il parle du mental, la place donnée à la fonction intellectuelle n'est qu'une expression de ce qui forme la totalité des modes d'existence du mental.

Modes d'existence du mental qui, au-delà du fonctionnent cérébral dans la partie frontale du cerveau, sont aussi connus en terme de mondes de la conscience, avec un c minuscule afin de préciser que ce n'est pas la Conscience en tant que telle sinon des mondes véhiculaires de la Conscience..

Dans le language de Sri Aurobindo le mental n'est pas donc pas la Conscience en tant que telle, sinon uniquement une force de morcellement virtuel, de la Conscience puis d'organisation, virtuelle, de ce morcellement.

Ainsi le supramental ce n'est pas un échelon mental supérieur au-dessus d'un mental inférieur comme on peut cérébralement interpréter la chose lorsqu'un amalgame intellectuel est fait entre le mot conscience et le mot mental par rapport aux informations laissées sur le sujet par Sri Aurobindo lorsqu'il parle de la Conscience supérieure, qui n'est plus la conscience de type mental justement..

Il existe d'autres considérations à prendre en compte concernant les indications de Sri Aurobindo au sujet du Supramental, si nous aspirons, avec sincérité au-delà de toute volonté personnelle de récupération intéressée, saisir le sens indicatif des indications sur le Supramental par Sri Aurobindo, autant le mieux pour en comprendre la teneure est de pratiquer son Yoga.

Au-delà des approches cérébrales à connotation athéistes ou religieuses, les indications de Sri Aurobindo à propos de ce qu'il indique en terme de supramental font partie d'un contexte pragmatique, dont on retrouve les origines dans le plus ancien des Véda (de l'Inde) connu et dont Sri Aurobindo, par le biais de ses expériences correspondantes, a, pour le dire ainsi, remis à l'ordre du jour le sens indicatif au-delà des interprétations littérales qui sont populairement connues à propos des Véda.

Concernant l'oeuvre écrite de Sri Aurobindo, il existe deux époques, celle la première qui fut mise au service d'une approche philosophique de la cosmogonie de notre univers en réponse à un besoin intellectuel de l'époque, et celle qui fut mise au service des pratiquantes et pratiquants de son Yoga dont alors la teneure n'est pas de nature philosophique sinon pragmatique.

Toute tentative d'intellectualisation des indications de Sri Aurobindo à propos du Supramental, ne sont alors que ce qu'elles sont, c'est à dire de l'intellectualisme.

Intellectualisme et son fonctionnement cérébral qui ont tout à fait leur place et leur utilité dans le contexte de l'évolution du mental chez notre humanité, mais qui ne rendent pas possible la connaissance de ce qui est au-delà de cet état évolutif, intermédiaire, dit intellectuel, du mental dans notre univers évolutif.

Il est possible par contre d'apporter quelques éclaircissements à propos des indications de Sri Aurobindo concernant sa création du mot supramental, reflet de son vécu du Supramental :.

1)La Transformation supramentale n'est pas celle d'un processus mental individuel en particulier. Elle est capable d'accomplir l'individu mental jusque son absolu surmental mais sans que cela soit sa raison d'être en particulier...

2)Ce n'est pas le mental qui s'élève jusque le Supramental, la plus haute cîme et réalisation mentales de l'être humain vivant étant ce qui est connu en terme de surmental dans le Yoga Intégral de Sri Aurobindo. En dehors du fait que l'ego mental tend à déclarer le plus haut le degré mental de son développement actuel, le surmental est une hauteur cosmique plus que rarement atteinte concernant notre humanité...

3)La Transformation supramentale n'a rien à voir en particulier avec de la philosophie, de la religion, de la métaphysique, de l'ésotérisme et de l'occultsime, qui sont des sciences mentales appartenant au passé évolutif du mental de notre humanité par rapport à la conscience supramentale...

4)Au-delà de toute récupération intellectuelle sur le sujet, le Supramental n'est pas une source de savoir mental. Le savoir mental étant relationné avec le fonctionnement cérébral du mental personnel d'une part et d'autre part le mot supramental indiquant ce qui est au-delà (supra) du mental il va de soi que le savoir mental n'a pas sa source dans le supramental.

5)Autant il est compréhensible que l'ego mental tende à une auto-glorification mentale personnelle, autant le Supramental ne consiste pas en une source d'informations mentales de plus en plus ni non plus l'ego mental n'est pas le protagoniste de la réalisation supramentale...

6) La Transformation supramentale n'a rien à voir en particulier avec un changement de la pensée humaine. La pensée humaine même améliorée demeure de la nature du mental en tant que la pensée humaine, quelle soit de nature dite supérieure ou ordinaire, appartient au domaine du mental.

7) La Transformation supramentale n'a rien à voir en particulier avec l'établissement d'un nouveau système éducatif socio-culturel améliorant la vie humaine extérieure dans notre société humaine de surface, cela n'a rien à voir en particulier avec aucune mise en place d'aucun nouveau système de société humaine en particulier.

8)La conscience supramentale n'est pas la conscience cosmique en particulier, elle accomplie la conscience cosmique dans son existence la plus absolue en même temps qu'elle transcende la conscience cosmique.

9) La réalisation supramentale ne consiste pas en particulier en une fusion éthérique quelque soit la nature mentale vitale ou cosmique de cette dite fusion.

10)Le corps supramental n'est pas un corps éthérique au-delà de notre monde physique, c'est un corps vivant de matière (à venir dans le monde physique dit grossier)....

Le processus supramental de Transformation a commencé à travers l'incarnation de la Lumière Supramentale depuis au-delà de la Création jusque dans les corps physiques vivants de Sri Aurobindo et de Mère à Pondicherry en Inde au début du 20 ème sciècle, avec comme conséquence que la Lumière Supramentale involuée dans la matière de l'infiniment petit de notre monde s'est éveillée, pour le dire ainsi, qui depuis rayonne sa Lumière Supramentale depuis son infiniment petit cellulaire pour en imprégner de plus en plus, de façon expansive circulairement parlant, la totalité de conscience-énergie-matière de notre monde terrestre ...

En fonction de ce que les structures et fonctionnements millénaires ataviques de la conscience énergie matière terrestres encore dominants actuellement présentent de moins en moins de résistance à cette imprégnation depuis par en dedans, au plus la Transformation supramentale de notre monde avance pour le dire ainsi; qui concerne tous les règnes de la vie matérialisée dans notre monde et non pas du tout exclusivement le règne humain ...

Trois dates importantes concernant le processus Supramental de Transformation :

Novembre 1926, l'antérieure incarnation de l'Avatar de l'évolution de la conscience connue sous le nom de Krishna intègre l'atmosphère physique du corps de Sri Aurobindo, indiquant par la même que les êtres du surmental (pas tous visiblement) acceptent de collaborer au processus supramental de Transformation ayant pris place, à cette époque, dans le corps physique vivant de Sri Aurobindo.

Il peut être utile de savoir que dans le même temps que cette intégration, en 1926, de l'antérieure incarnation de l'Avatar de l'évolution connue sous le nom de Krishna a commencé à avoir lieu dans l'atmosphère physique du corps vivant de Sri Aurobindo, en même temps a eu lieu une incarnation des forces dite rebelles, en Inde là aussi; sous la forme d'un bébé humain qui allait, une fois devenu adolescent, attraper la conscience de nombre d'êtres humains dans la croyance d'être en présence d'une incarnation du Suprême; alors qu'il s'agissait d'un corps humain vidé de son essence humaine dés l'adolescence, afin de laisser place à une action des dites forces rebelles possédant, chacune leur tour, ce corps vidé de son essence humaine...

La spécificité des forces rebelles, aussi connues en terme de forces du serpent, consiste à maintenir en arrière l'évolution de la conscience; avec ce que cela implique c'est à dire une stagnation et une détérioration conséquente non seulement du corps physique mais aussi du corps vital et mental concernant l'action des forces rebelles sur l'être humain vivant.

Maintenir la conscience humaine au niveau du bas ventre siège des expressions dites du bas vital, ou soit dit la conscience animale instinctive du passé primitif évolutif de notre humanité, c'est ce que les forces rebelles en question ont réussi à mener à terme concernant une grande partie de notre humanité ainsi emprisonnée au niveau des instincts animaux de leur corps physique vivant...

Février 1956, la Lumière Supramentale réussie son ancrage dans l'atmosphère terrestre de la conscience physique de la matière de notre monde de façon centrale à Pondicherry, conséquence de l'œuvre réalisée dans ce sens par Sri Aurobindo et Mère dans le physique du corps vivant de Mère...

Il ne s'agit pas de ce que le sens physiques de notre corps humain perçoivent de façon extérieure comme étant la terre et l'univers.

Nous parlons ici en terme d'états de conscience énergie internes formant la totalité internes des couches mentales vitales et physiques de la conscience énergie matière terrestre...

Dés avant 1956, Sri Aurobindo et Mère avait déjà expérimenté, physiquement parlant, la réalité supramentale.

Simplement une expérience n'est pas une réalisation physique terrestre sinon le commencement de la possibilité d'une telle réalisation physique terrestre; et c'est donc à cette réalisation physique terrestre, générale et non pas du tout individuelle en particulier, ce à quoi Sri Aurobindo et Mère ont oeuvré dés le début du 20ème sciècle concernant l'accomplissement supramental de notre univers évolutif, dont la sphère terrestre est le bol alchimique central....

Janvier 1969, premier effet de cette oeuvre d'intégration du supramental dans le physique terrestre dont Sri Aurobindo et Mère sont les précurseurs chargés de l'accomplissement physique terrestre central correspondant, la conscience, imprégnée par la Lumière supramentale, du prochain être de la prochaine espèce physique dynamique intelligente après l'être humain s'incarne sur terre dans l'atmosphère de la conscience physique du corps vivant de Mère, donnant lieu à un rayonnement terrestre correspondant; dont des êtres humains vivants (des enfants et des jeunes adolescents notamment) un peu partout dans notre monde sont réceptifs mais sans pour autant être encore conscients de ce dont il s'agit.

A cette époque, la conscience physique du corps vivant de Mère était devenue la conscience physique terrestre planétaire, rendant ainsi possible cette contagion terrestre générale.

Ce n'est pas encore la matérialisation en tant que telle de la nouvelle espèce physique dynamique intelligente.

Cela, cette matérialisation physique que sera le premier être physique de la nouvelle espèce en question à naitre sur terre, lorsque cela aura lieu c'est censé avoir des répercussions impactantes, subites autant qu'inattendues,, sur les lois physiques et sur les atavismes de la matière corporelle vivante sur terre.

Les premières apparitions de cette nouvelle espèce physique ce ne sera pas non plus l'être-corps supramental pour autant sinon les premiers chainons participants de l'apparition d'à chaque fois une toute nouvelle espèce physique de plus en plus proche de la pleine matérialisation de l'être-corps supramental en tant que tel.

La Transformation supramentale est un fait physique vivant, censé donner lieu à l'apparition de plusieurs successives nouvelles espèces physiques intelligentes sur terre jusque la matérialisation en tant que tel de l'être-corps supramental.

Dans le même temps, rien n'est écrit par avance et selon que la conscience physique millénaire, avec ses atavismes tout aussi millénaires, de notre monde terrestre devient de plus en plus réceptive à l'action, depuis par en dedans, de la Lumière Supramentale alors la chose peut prendre une autre allure autant qu'une autre apparence...

L'espèce humaine vivante, ou soit dit l'espèce mentale, selon qu'elle est à son tour, son mental son vital et son physique, responsive à l'action de la Lumière Supramentale, est censée être capable de supporter, physiquement parlant, les changements structurels et fonctionnels de la conscience physique de la matière de son corps vivant de façon ainsi à pouvoir continuer d'exister dans notre monde terrestre en processus de Transformation supramentale. Dans le cas contraire, l'espèce humaine, actuelle, ne pourra pas continuer, physiquement parlant, a exister dans notre monde terrestre en processus de Transformation supramentale.

Selon ce que Mère en rapporte dans l'Agenda, la terre vit en ce moment quelque chose d'exceptionnel, évolutivement parlant. Quelque chose qui n'a pas eu lieu depuis des millions d'années en arrière lorsque l'espèce humaine, l'espèce mentale, son premier spécimen physique vivant, est apparu dans notre monde terrestre.

Une nouvelle espèce physique intelligente, dont la conscience est déjà présente dans l'atmosphère terrestre de la conscience physique de notre terre, est entrain de prendre naissance physiquement parlant; et l'accomplissement de sa naissance physique, de son premier spécimen, bien qu'ayant déjà un impact certain sur la structure et le fonctionnement cellulaires de la matière physique vivante générale de notre monde terrestre, cela plus que possiblement ne passera pas inaperçu physiquement parlant ...

Il ne s'agit pas d'un être humain amélioré de son état actuel, et donc il ne s'agit pas non en particulier de la recherche de la mise en place d'une nouvelle structure psycho-affective avec un système socio-culturel nouveau ...

L'être humain vivant, l'être mental vivant incarné dans un corps animal, ne pouvant pas atteindre à une évolution mentale au-delà de sa cime surmentale ce n'est pas l'espèce humaine qui se transforme en la dite nouvelle espèce physique intelligente sinon que l'espèce humaine, lors de l'apparition matériellement physique du premier spécimen physique de la dite nouvelle espèce, cette espèce humaine ne sera plus l'espèce physique dominante sur terre...

L'atteinte à son unité humaine sera par contre une bonne chose concernant l'espèce humaine, dans la mesure où sans cette réalisation spirituelle qu'est l'unité humaine alors il est peu de probabilité pour que l'espèce humaine actuelle continue d'exister dans notre monde physiquement parlant; autant il est encore plus qu'improbable que l'espèce humaine en tant que telle disparaisse sinon que les êtres humains vivants ayant déjà réalisé, intérieurement parlant, l'unité humaine en question seront possiblement les représentants de l'espèce humaine pouvant continuer d'exister, physiquement parlant, dans notre monde terrestre transformé physiquement parlant ...

La lumière spirituelle ne provient pas ni des régnes dit de l'astral, ni des règnes dit du mental, dans le contexte de la Transformation spirituelle de notre monde. La Lumière spirituelle est celle de vastitude infinie silencieuse et tranquille de l'éternel Esprit Unique de la Création, et ce n'est donc pas ni une Lumière contraignante ni une Lumière limitative sinon tout le contraire une Lumière libératrice synonyme d'expansion infinie de la conscience de l'énergie et de la matière dans la Création. Une Transformation spirituelle de notre univers et de tous ses mondes est impérative avant que ne puisse avoir lieu la Transformation supramentale de notre univers et de tous ses mondes, en tant que la Transformation supramentale ne peut pas se faire tant qu'il existe des limites à l'expansion de la conscience énergie matière de notre univers évolutif.

 

Suite : Qui est Sri Aurobindo